SANTÉ — Alphabet, la nouvelle holding issue de Google, compte désormais une nouvelle société. Life Sciences regroupera toutes les activités santé de l’ancien groupe.

Toutes les activités santé de Google regroupées au sein d’une nouvelle filiale d’ Alphabet . Sur son compte Google+ , Sergey Brin — désormais président de la holding — annonce la création de Life Sciences. L’entité sera dirigée par Andy Conrad, un expert reconnu en génétique, embauché par Google en 2013.

Sa première activité sera de prendre en charge les recherches sur les lentilles connectées  lancées il y a trois ans au sein du X Lab. Ces lentilles doivent détecter le taux de sucre dans l’organisme pour rendre le traitement des diabétiques plus facile.

Nanoparticules et biotechnologies

C’est la seule activité citée par Sergey Brin sur Google+, mais d’autres précédemment connues devraient aussi rejoindre Life Sciences. C’est notamment le cas d’une plateforme de nanodiagnostic ou d’un moniteur d’activité cardiaque.

Mais ce sont surtout deux autres entités d’envergure qui pourraient y être intégrées. La première concentre les recherches sur les nanoparticules, utilisées pour combattre le cancer. La seconde était déjà une entreprise à elle seule : Calico. Dirigée par le biologiste Arthur Levinson, elle est dédiée aux secteurs très porteurs des biotechnologies.

Enfin, Sergey Brin explique que les équipes de chercheurs de Life Sciences continueront de travailler de la même manière que précédemment ; c’est-à-dire en collaboration avec d’autres entreprises, institutions médicales ou laboratoires, privés ou publics.

EN SAVOIR +
>> Google se réorganise et devient Alphabet
>> Google conçoit des lentilles de contact pour mesurer le taux de diabète

 


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info