Photos nues volées de célébrités : les stars s'en prennent à Google

Le service METRONEWS
Publié le 3 octobre 2014 à 9h53
Photos nues volées de célébrités : les stars s'en prennent à Google

CELEBGATE - Il y a quelques semaines, les photos privées d'une centaine de célébrités américaines, dont certaines encore mineures, ont fuité sur Internet. Aujourd'hui, un avocat de stars menace d'attaquer Google. Explications.

Pour elles, Google n'a pas suffisamment agi pour endiguer la diffusion des images sur la Toile. Un avocat, parlant au nom de plusieurs stars américaines, a décidé de s'en prendre au premier moteur de recherche au monde, accusé de ne pas en avoir assez fait pour arrêter, début septembre, la fuite des images dénudées de célébrités comme Jennifer Lawrence, Ariana Grande, Rihanna, Kate Upton ou encore Kirsten Dunst.

Dans une lettre, que la revue  Hollywood Reporter s'est procurée, l'avocat des stars, Marty Singer, met en garde Google et l'avertit qu'il envisage, au nom de ses clients, de porter l'affaire en justice et de demander plus de 100 millions de dollars de dommages et intérêts pour ne pas avoir pris les mesures qui s'imposaient afin que ces photos circulent le moins possible sur le Net.

"Google tire profit de la victimisation de femmes"

"Nous écrivons au sujet du comportement méprisable et répréhensible de Google, non seulement pour ne pas avoir réagi rapidement et de manière responsable en retirant les images, mais aussi pour avoir facilité et permis la poursuite en connaissance de cause de ces actes illégaux", écrit Marty Singer dans cette lettre, ajoutant que "Google gagne des millions de dollars et tire profit de la victimisation de femmes".

Dans la foulée de cette lettre, Google a réagi et indiqué qu'il avait tout mis en œuvre pour supprimer les liens vers les images délictueuses. Selon le moteur de recherche, ce sont des "dizaines de milliers" de liens et de photos qui ont été supprimés dans les heures qui ont suivi la demande de la part des célébrités afin de restreindre au plus vite l'accès à ces images volées.

Google répond et affirme avoir agi aussi rapidement que possible

"Nous avons supprimé des dizaines de milliers de photos - dans les heures qui ont suivi la demande - et nous avons fermé des centaines de comptes. Internet est utilisé pour beaucoup de bonnes choses. Voler les photos privées de personnes n'est pas l'une d'elles", affirme Google dans un communiqué.

Mais pour qu'il puisse agir, il faut que la firme reçoive une requête valide de déclaration d'infraction au copyright. Or, il est possible que dans certains cas, ce ne soit pas directement la personne concernée, par exemple Kirsten Dunst, qui ait soumis la demande à Google mais son agent par exemple. Or, une requête venant d'une tierce personne n'est pas jugée "valide" par Google, nécessitant un temps de traitement plus long afin de déterminer si la personne qui a déposé la réclamation est légitime. Pour Marty Singer, il s'agit surtout et avant tout de gagner du temps pour… gagner plus d'argent.

Consulter la lettre de l'avocat Marty Singer envoyée à Google :

Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info