La folie Pokémon Go

Pokémon Go : en Russie, un joueur risque cinq ans de prison pour blasphème

Mathieu Delacharlery
Publié le 6 septembre 2016 à 17h26, mis à jour le 6 septembre 2016 à 19h02
Pokémon Go : en Russie, un joueur risque cinq ans de prison pour blasphème

Source : YouTube

POKÉ-BLASPHÈME – Un Youtubeur russe risque cinq ans de prison. Son tort ? Avoir joué à Pokémon Go dans l’enceinte d’une église orthodoxe.

En Russie, on ne rigole pas avec la religion. Et ça, Ruslan Sokolovsky risque de s’en souvenir longtemps. Ce Youtubeur russe a été récemment mis en détention et pourrait bien passer quelques mois à l’ombre, pour avoir tenté d’attraper, dans l’enceinte d’une église orthodoxe, un Pokémon répondant au doux nom de "Ptitard". 

Comme le rapporte The Guardian, la vidéo de Ruslan Sokolovsky a été vue près d’un million de fois depuis qu’elle a été postée sur YouTube le 11 août dernier. On peut l'y voir déambuler dans une église, smartphone à la main. Le jeune homme de 21 ans, qui se trouvait là pour démentir les propos d'un présentateur télé qui prétendait qu'il était dangereux de s'adonner à la chasse au Pokémon dans un lieu de culte,  s’interroge alors : "Qui peut-on offenser en se déplaçant dans une église avec un smartphone ?"  On l’aperçoit alors en train de capturer des pokémons dans l’enceinte de l’église et d’ironiser sur l’existence de Jésus. 

"Qui peut-on offenser en se déplaçant dans une église avec un smartphone ?"

Une plaisanterie qui expose ce Youtubeur de 21, originaire d’Ekaterinbourg dans l’Oural, à cinq ans de prison. Les autorités locales, qui ont fini par le mettre en détention, reprochent à ses vidéos de contenir "des signes d’appels à la haine " et "des signes d’atteintes à la liberté de conscience ou de croyance". Le Youtubeur peut cependant compter sur le soutien de ses 300.000 fans qui ont lancé un hashtag : #FreeSokolovsky ("Libérez Sokolvsky"), relayé notamment par les emblématiques Pussy Riot.

Scandalisé par la polémique, le maire de la ville russe, Evguéni Roïzman, a lui aussi réagi, qualifiant de "barbare" la décision d’incarcérer le blogueur. Interrogé sur la radio Govorit Moskva, l'un des responsables de l’église orthodoxe a déclaré pour sa part que Ruslan Sokolovski devait être condamné pour "faire passer l’envie" à ceux qui oseraient l'imiter.  

Découvrez la vidéo en question :


Mathieu Delacharlery

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info