La sécheresse s'aggrave dans certaines régions, de quoi faire redouter le pire aux pompiers cet été 2023.
Maîtriser le feu ne relève pas seulement de l’exercice physique.
La recherche scientifique pourrait être une alliée décisive dans la lutte contre les flammes.

Dans cette forêt, pas de flammes, il s’agit d’un exercice. Les pompiers de l’Allier sont en pleine formation, les uns utilisent le matériel, pendant que les autres font des mathématiques et calculent l’évolution d’un incendie. Ils collectent les données dans un but très précis. Il s’agit de prendre en compte tous les paramètres, le taux d’humidité de l’air, le degré des pentes du terrain, le niveau de sécheresse de la végétation, tous ces éléments leur permettent d’anticiper l'avancée des flammes.

Les pompiers sont aussi mieux équipés grâce à l'innovation technologique qu'ils nous présentent dans le reportage de TF1 en tête de cet article. Une lance haute pression, qui projette dix fois moins d’eau qu'une lance classique : elle est plus économe, mais surtout plus efficace. La lance a été testée dans un laboratoire de l’est de la France, visité par notre équipe. 

Au milieu des champs, Anthony Collin, le responsable de cette opération scientifique, mène avec ses équipes de nombreuses recherches, pour comprendre comment mieux protéger les habitations. Depuis un an, ils étudient notamment le rôle de la végétation dans la propagation du feu. Les résultats de ces recherches serviront à définir de nouvelles normes sur l’aménagement des jardins.


La rédaction de TF1info | Reportage : Romane Rosso, Marie Simon, Nathalie Chiesa, Florian Litzler

Tout
TF1 Info