REPORTAGE - Espace : découvrez l'entraînement intensif de l'astronaute française Sophie Adenot

par Sarah BOUMGHAR | Reportage : Christine Chapel, Christophe Moutot
Publié le 9 juillet 2023 à 15h24, mis à jour le 9 juillet 2023 à 18h08

Source : JT 13h WE

Sophie Adenot a été retenue pour intégrer la nouvelle promotion du corps des astronautes de l’Agence spatiale européenne.
À Cologne, elle s'entraîne déjà pour son premier voyage spatial, qui pourrait avoir lieu en 2026.
La formation longue et difficile, à laquelle a pu assister une équipe de TF1.

Sélectionnée parmi 22.500 candidats européens, Sophie Adenot filera bientôt vers la station spatiale internationale. Technique, dextérité, résistance physique, formation médicale… Celle qui sera la deuxième Française à se rendre dans l'espace après Claudie Haigneré, se prépare au voyage au sein du Centre d'entraînement des astronautes à Cologne, en Allemagne. Et ses journées sont bien remplies. "Je me rends compte aujourd'hui de la densité de l'entraînement et de la densité des tâches à maîtriser. C'est très pluridisciplinaire. Je pense que trois années minimum d'entraînement, ce n'est pas de trop", confie-t-elle à la caméra de TF1.

Un entraînement intense

À bord d'une réplique de son futur lieu de travail, la nouvelle recrue a pour première mission de mémoriser tous les termes techniques et les acronymes. "Un des premiers boulots d'après tous les anciens astronautes", s'amuse-t-elle dans le reportage de TF1 en tête de cet article. La jeune femme passe également du temps dans l'eau, où l'on est comme en apesanteur. Elle apprend à se mouvoir au fond du bassin du centre d'entraînement, et ainsi mimer les futures sorties en scaphandre dans l'espace. 

Son instructeur, Hervé, lui indique par ailleurs comment utiliser les outils au travers de gants de combinaison spatiale. Sophie s'exerce aussi à mener des expériences dans un caisson étanche. Un outil pratique pour éviter la dispersion de substances dans l'air de la station, mais difficile à manier. "J'imaginais bien que c'était important d'avoir tout cet entraînement, maintenant de le faire, ça ajoute une sacrée étape", explique-t-elle.

Diplômée de l'École nationale supérieure de l'aéronautique et de l'espace, première femme pilote d'essai d'hélicoptères, Sophie Adenot sera affectée au même type de mission que son prédécesseur Thomas Pesquet, mais pourrait aussi être envoyée vers la Lune, voire vers la planète Mars. Elle pourrait théoriquement s’envoler dans l’espace à l’horizon 2026.


Sarah BOUMGHAR | Reportage : Christine Chapel, Christophe Moutot

Tout
TF1 Info