Twitter désormais dans la galaxie Musk

Twitter : les comptes suspendus rétablis dès la semaine prochaine, annonce Elon Musk

M.L (avec AFP)
Publié le 24 novembre 2022 à 22h31
JT Perso

Source : TF1 Info

Le nouveau dirigeant du réseau social avait soumis aux internautes un sondage pour valider ou non une "amnistie générale" pour les comptes temporairement bannis.
La grande majorité des votants s'est prononcée en faveur de leur retour.
"L'amnistie commence la semaine prochaine", a réagi Elon Musk.

Après avoir agité cette possibilité au cours des dernières semaines, il a désormais sauté le pas : Elon Musk, le nouveau patron de Twitter, a annoncé jeudi 24 novembre le rétablissement des comptes suspendus sur la plateforme à l'oiseau bleu. "Le peuple a parlé. L'amnistie commence la semaine prochaine. Vox Populi, Vox Dei", a tweeté l'entrepreneur, après avoir clôturé un sondage dans lequel il demandait aux internautes s'ils se prononçaient en faveur d'une "amnistie générale aux comptes suspendus, à condition qu'ils n'aient pas enfreint la loi ou ne se soient pas livrés à du spam flagrant".

Près de trois votants sur quatre approuvent "l'amnistie"

Une écrasante majorité des quelque 3,16 millions de votants ont donné leur feu vert au retour de ces comptes bannis temporairement du réseau social : 72,4% ont voté pour. Quelques jours plus tôt, le milliardaire américain avait déjà consulté les utilisateurs de Twitter pour décider si Donald Trump pouvait revenir sur la plateforme. L'ancien président américain en avait été exclu après l'assaut du Capitole à Washington en janvier 2021, en raison de risques d'appels à la violence. Son compte a été rétabli après qu'une courte majorité (51,8%) des 15 millions de votants s'est exprimée en faveur de son retour.

Elon Musk, qui a mis la main sur Twitter fin octobre au terme de mois de tergiversations, a régulièrement plaidé pour une modération bien plus allégée sur la plateforme, entraînant la suspension de dépenses publicitaires de plusieurs grandes marques sur le réseau depuis son arrivée à la tête du groupe, dont Volkswagen, General Motors et General Mills. 

Lire aussi

Mais le recours à des sondages pour définir certaines orientations de la plateforme va à l'encontre d'un engagement qu'il avait exprimé peu après le rachat de l'entreprise. Le patron de Tesla avait en effet annoncé la formation imminente d'un "conseil de modération avec des points de vue très divers", et assuré qu'"aucune décision majeure sur les contenus ou le rétablissement de comptes ne sera prise avant la réunion de ce conseil". Mais l'homme le plus riche de la planète est revenu sur cette promesse en accusant des "militants 'sociaux' et politiques" de chercher à "tuer Twitter en asséchant nos recettes publicitaires", qui représentent 90% des revenus de l'entreprise, et ainsi de rompre l'accord visant à établir un conseil de sages.


M.L (avec AFP)

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info