Le 20h

VIDÉO - Après le Flyboard, Franky Zapata présente sa voiture volante : le JetRacer

Léa Prati | Reportage M. Perrot, H.P Amar
Publié le 5 août 2022 à 7h00, mis à jour le 5 août 2022 à 9h12
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Franky Zapata présente, dans le 20H de TF1, sa nouvelle voiture volante : le JetRacer.
Après son vol au-dessus de la Manche avec son FlyBoard, c'est un nouveau rêve qui se réalise pour l'inventeur français.
Pesant seulement 78 kilos, le bolide peut atteindre jusqu'à 250 km/h.

Les images semblent tout droit sortir d'un film de science-fiction. Ce jeudi 4 août, le marseillais Franky Zapata, âgé de 43 ans, a présenté aux équipes du 20H de TF1 sa nouvelle invention : le JetRacer. Cette fois, l'homme ne vole pas debout, mais assis. "C'est vraiment ce que les gens imaginent : t'es assis dans le fauteuil et tu voles. C'est comme le tapis volant d'Aladin", explique-t-il, le sourire aux lèvres. L'homme s'était notamment fait connaître, il y a tout juste quatre ans, le 4 août 2019, pour sa traversée de la Manche à bord de son FlyBoard. Le vol n'avait duré que 22 minutes. 

Après plus de deux ans d'attente, c'est au tour du JetRacer d'être présenté au grand public. Alimenté en kérosène, cette voiture volante pèse seulement 78 kilos et est majoritairement composée de carbone et de titane. Elle peut supporter une charge allant jusqu'à 150 kg et fait appel à des technologies de haute précision développées par l'équipe de Franky Zapata dans son atelier de Châteauneuf-les-Martigues. "L’accent a été mis sur la manœuvrabilité, la facilité de prise en main et surtout le haut niveau de sécurité", détaillent les équipes du concepteur. Construit sur la base d’un châssis léger et modulaire, le bolide est capable de s’adapter "à des besoins aussi bien civils que militaires" et même être "piloté à distance" à l’instar d’un drone géant.

Lire aussi

Des vols d'essais pour le grand public d'ici la fin de l'année ?

Aujourd'hui, l'inventeur français, ancien pilote de jet ski, réalise un nouveau rêve, quelques semaines après son apparition sur les Champs-Élysées lors du défilé du 14 juillet 2022. Même sa chute, le 28 mai dernier, à Biscarosse (Landes), ne l'a pas vraiment freiné. "Il n'y a pas longtemps, il est tombé, il a mis un peu de temps pour s'en remettre, mais il ne lâche jamais son objectif. Il est déjà reparti pour une belle aventure", affirme Krystel Zapata, directrice de Zapata Racing. 

Pour le moment, le pilote reste très prudent avec son jouet équipé de dix turboréacteurs. Même s'il a déjà réussi plusieurs vrilles, il n'a pas encore dépassé les 130 km/h. Pourtant, cette voiture du futur peut aller jusqu'à 250 km/h. "Le seul problème, il est entre le joystick et le casque : c'est moi", rie l'homme. Voilà pourquoi Franky Zapata multiplie les séances sur un simulateur de vol spécialement conçu pour l'occasion. A priori, le Jet Racer se pilote très facilement, avec seulement deux petits joysticks. 

Alors la question que tout le monde se pose est la suivante : sera-t-il bientôt accessible au grand public ? L'objectif initial était que, d'ici la fin de l'année, Monsieur et Madame tout le monde puisse venir s'asseoir dans cette voiture pour un vol d'essai. Mais cela risque de prendre un peu plus de temps que prévu.


Léa Prati | Reportage M. Perrot, H.P Amar

Tout
TF1 Info