Comment fabriquer du plastique ou du bitume sans pétrole ?
Les chercheurs de l'INRAE tentent chaque jour de répondre à ces défis du siècle.
Et la réponse semble s'approcher, comme le constate ce reportage de TF1.

Élastique, résistant, imperméable, rien d'étonnant pour du caoutchouc, mais celui-ci n'a pas été fabriqué à partir de pétrole, loin de là. Au départ, c'est une tomate. Plus exactement, il vient de la peau de la tomate, comme l'explique Johnny Beaugrand, directeur de recherche dans les laboratoires nantais de l'INRAE (Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement). 

Remplacer les plastiques ou les pesticides

Chaque année, l'industrie agroalimentaire jette des tonnes de peaux de tomates inutilisées, une mine d'or pour la recherche. Le travail des chercheurs consiste à décortiquer la matière, à en séparer les molécules pour en faire de nouvelles matières, comme on le voit dans le reportage de TF1 en tête de cet article. Une texture analogue au plastique, ou une mixture, qui protège les plantes de certaines maladies. L'objectif est de limiter au maximum l'utilisation des pesticides.

La dernière découverte des chercheurs concerne le lin, et pourrait bien bouleverser le travail d'une PME normande visitée par notre équipe, qui fabrique des garnitures de voiture. La fibre de verre utilisée jusqu'ici pourrait être remplacée par le lin. Local, moins polluant à produire, moins dangereux à manipuler et plus facilement recyclable. Il a presque toutes les qualités, hormis le coût, que la filière cherche désormais à faire baisser.


La rédaction de TF1info | Reportage : Thomas Jarrion, Marie Simon

Tout
TF1 Info