Téléphone, voiture, vélo électrique : gare à l'impact du grand froid sur vos batteries

par Hamza HIZZIR | Reportage TF1 Khélian Yousfi, Eric Schings, François Torelli
Publié le 11 janvier 2024 à 20h09, mis à jour le 12 janvier 2024 à 11h42

Source : JT 20h Semaine

Le froid et les batteries électriques ne font pas bon ménage.
Celles-ci se vident en effet beaucoup plus vite lorsque les températures baissent.
Y a-t-il des solutions pour conserver l'énergie plus longtemps ?

Nez qui coule, lèvres gercées, engelures aux mains, voire aux pieds… Les tracas causés par le grand froid sont aussi connus qu’intemporels. Mais, au XXIe siècle, certaines de ses conséquences fâcheuses sont aussi un signe des temps : vous aurez sans doute remarqué que les batteries de vos smartphones, comme celles de vos voitures et vos vélos électriques, se vident beaucoup plus vite quand les températures descendent sous le zéro. Ce n’est, heureusement, pas une fatalité.

"Pour les voitures, c’est quand les batteries ont entre trois et cinq ans que souvent, elles ne se rechargent plus correctement", indique à TF1 Noureddine Sialiti, gérant d’une société de dépannage auto à Strasbourg (Bas-Rhin), où il a fait -3°C ce jeudi. Pour ne pas se retrouver immobilisé au moment de partir travailler, n’hésitez pas à vous rendre chez un garagiste pour faire diagnostiquer la capacité actuelle de votre batterie. C’est gratuit. "Dès qu’elle arrive à 60%, il faut prévoir de la changer", préconise Alexandre Duprat, directeur d’un garage alsacien.

S’agissant des deux-roues électriques, la problématique est un peu plus complexe. "En ce moment, je dois recharger tous les deux jours, en temps normal, c’est plutôt une recharge par semaine", témoigne un cycliste strasbourgeois. Alors qu’un livreur de plats préparés note, lui, qu’"il faut avoir plusieurs batteries pour s’organiser, sinon il faut arrêter plus tôt". Comptez entre 400 et 1.000 euros pour une nouvelle batterie. Autrement, les professionnels recommandent de garer les vélos à l'abri, et même de les couvrir d’une housse de protection par temps froid, l’idéal étant de décrocher la batterie une fois arrivé à destination, puis de la prendre au chaud, avec vous, dans votre domicile ou votre lieu de travail, pour éviter une décharge rapide.

Une batterie de téléphone coûte, elle, autour de 70 euros. "Quand les températures sont basses, la capacité à stocker de l’énergie est réduite. Il y a également un ralentissement des réactions chimiques à l’intérieur de la batterie. Ces deux phénomènes combinés conduisent à un déchargement plus rapide", nous explique le réparateur Nicolas Bakhazi. Vous pouvez vous-même vérifier, dans les réglages, l'état et la durée de vie de votre batterie. Il est, là encore, conseillé de maintenir, autant que possible, le téléphone au chaud pour la faire durer. Ou, plus efficace encore, de limiter son usage.


Hamza HIZZIR | Reportage TF1 Khélian Yousfi, Eric Schings, François Torelli

Tout
TF1 Info