Quelle sera la place des robots dans notre vie quotidienne d'ici cinq ou dix ans ?
Les correspondants de TF1 aux États-Unis vous montrent comment ils ont déjà commencé à y envahir les restaurants.

Ce restaurant de Washington a beau être un peu déshumanisé, les civilités d’usage sont quand même assurées. "Bon appétit", s'entendent dire deux clients attablés, qui trouvent "très marrant" d'être  ainsi servis par un robot. Aux États-Unis actuellement, les deux tiers des restaurants disent manquer de main d'œuvre, surtout depuis la pandémie. Alors ici, le patron a décidé d’embaucher Rosie, un robot serveur, qui évite tous les obstacles grâce à ses capteurs. Une location à 700 euros par mois, tout bénef selon lui : "Rosie, je ne la paie qu'une fois, je ne paie pas d'impôts dessus, et elle, elle n'attrapera jamais le Covid", se félicite-t-il. Et côté salarié, la nouvelle collègue est plutôt bien accueillie. "Elle n'est pas là pour prendre mon travail, c'est seulement une aide supplémentaire", assure une employée de l'établissement.

La jeune entreprise qui commercialise ce robot depuis 2019 fait un carton actuellement. Et elle est très loin d’être la seule sur le créneau. Dans cl secteur de la restauration, du tourisme, et de l'hôtellerie, ces robots dits "de service" sont un énorme marché qui pourrait peser plus de 300 millions d’euros d’ici 2026. 

Vous aurez l'embarras du choix entre le robot qui fait la plonge, l’un qui concocte les cocktails, les autres qui préparent le café, les hamburgers, les pizzas, ou encore le room service version machine. La robotique s’apprête à révolutionner le secteur du service. Car depuis 2019 aux États-Unis, 600.000 emplois sont à pourvoir dans l'hôtellerie-restauration. Des métiers aux horaires décalés, pas toujours bien payés, qui n'attirent plus depuis le Covid. L'invasion des robots commencera donc peut-être par les restaurants.


La rédaction de TF1info Reportage Axel Monnier, Alexandra Poupon

Tout
TF1 Info