La voiture électrique, le véhicule de demain ?

VIDÉO - Voiture électrique : découvrez la Gazelle, un modèle fabriqué en une heure

Léa Tintillier | Reportage Julien Roux, David Pires
Publié le 21 mars 2022 à 9h36
JT Perso

Source : JT 20h WE

Un Français a mis au point une petite voiture 100% électrique et fabriquée en une heure.
Son secret ? Pas d’acier.
Si elle est homologuée cet automne, la voiture sera commercialisée en 2024 au prix de 20.000 euros.

Avez-vous déjà entendu parler de la Gazelle, cette voiture du futur née dans un atelier près de Bordeaux ? 100% électrique, elle a une originalité : elle est très facile à fabriquer et s’assemble comme un Lego. "On a voulu simplifier au maximum la conception d’un véhicule et on est passé de 300 pièces en acier sur un véhicule plus classique à seulement dix pièces en composite. Et on peut installer ces dix pièces, n’importe où et sans outil en une heure", explique Gaël Lavaud, fondateur de Gazelle Tech, dans le reportage du 20H de TF1 ci-dessus. 

Une heure top chrono et sans robot. Deux personnes suffisent pour monter le châssis. Le secret ? Pas d’acier. À part bien sûr pour le moteur et les roues. Le métal est remplacé par des matériaux composites, notamment de la fibre de verre. "Ça veut dire qu’on peut avoir un véhicule qui est quasiment deux fois plus léger que la concurrence et qui donc va consommer à peu près 40% de moins qu’un véhicule classique", poursuit Gaël Lavaud. 

Gaël n’est pas un novice. Il a longtemps travaillé à la direction du développement du groupe Renault avant de lancer son projet il y a huit ans : faire une voiture à la fois économe en énergie et ultrabasique. "Un autre avantage, c’est que ce véhicule peut se recharger en quatre heures sur n’importe quelle prise domestique chez vous", affirme Gaël. 

La 2CV du 21ᵉ siècle

Il veut faire de la Gazelle la 2CV du 21ᵉ siècle. Et il y a bien des points communs avec la bonne vieille deudeuche. "Ce qui frappe, c’est la simplicité de l’habitacle", sourit notre journaliste. Une 2CV avec tout le confort moderne mais une différence de taille : le silence. La Gazelle a une autonomie de 180 kilomètres et une vitesse de pointe de 100 kilomètres/heure. Elle est idéale pour rouler en ville. 

Lire aussi

Côté sécurité, quelle est sa résistance en cas d’accident ? "Je lance la voiture à 56 kilomètres/heure contre un mur rigide", montre sur son écran Céline Allheily, ingénieure chez Gazelle Tech. Le résultat est étonnant. La fibre de verre est plus performante que l’acier en cas de choc. "Il y a trois fois moins d’enfoncement dans l’habitacle avec un véhicule en composite plutôt qu’un véhicule en acier", ajoute Céline. 

Si elle est homologuée cet automne, la Gazelle pourrait être commercialisée en 2024. Elle sera produite en France et vendue 20.000 euros. C’est 3000 euros de plus que la voiture électrique la moins chère du marché actuellement, qui elle, est fabriquée en Chine. 


Léa Tintillier | Reportage Julien Roux, David Pires

Tout
TF1 Info