Prendriez-vous une voiture sans chauffeur, complètement autonome ?
Nous l’avons testée pour vous à Phoenix en Arizona.

Commander un taxi grâce à son téléphone portable est un geste devenu classique. En revanche, ce qui va suivre l’est beaucoup moins. C’est une grande première mondiale. À l’avant, il n’y a pas chauffeur. Il s’agit d’un taxi 100% autonome. Observer un volant tourner tout seul pour sortir d’un parking est plutôt déstabilisant. Et cela devient même impressionnant quand la voiture atteint rapidement sa vitesse de pointe : 70 km/h. 

La conduite est souple. Les premières impressions sont bonnes. L’arrivée au magasin se fait sous les regards perplexes des passants. Mais notre voiture s’est garée derrière le véhicule d’un client, gênant l’ouverture de son coffre. "Je n’avais pas d’opinion sur ces voitures avant qu’elle me bloque le passage", sourit-il. D’autres sont catégoriques. "Jamais de la vie ! Je ne ferai pas confiance à ces voitures", dit un autre client. 

130 accidents depuis un an

Ces taxis sont équipés de lasers, caméras et radars. Ils permettent à la voiture de voir à 360° sur 300 mètres. Le service est testé dans les rues de Phoenix depuis plusieurs mois. Il y a déjà des habitués comme un jeune habitant qui emprunte ces voitures pour aller au travail à quinze minutes de chez lui. "Je la prends presque tous les jours. C’est moins cher que les VTC", affirme-t-il. Il économise quelques dizaines de centimes par course. 

Mais avant que nous Français puissions les utiliser pour nos déplacements, il faudra sans doute plusieurs années. En France, nos routes sont plus complexes et sinueuses qu’aux États-Unis. "La voiture apprend de chaque kilomètre qu’elle parcourt. Au total, nos véhicules ont roulé 30 millions de kilomètres sur les routes publiques. Nous pensons que les tests que nous faisons aujourd’hui aux États-Unis nous permettront dans le futur de conquérir le marché mondial", explique Georges Ivanov, du groupe Waimo. La concurrence est rude. De nombreuses entreprises américaines testent leurs voitures autonomes et pour le moment, elles n’échappent pas aux accidents (130 aux États-Unis depuis un an). 


Léa Tintillier | Reportage TF1 Antoine de Précigout

Tout
TF1 Info