Copropriété : 5 astuces pour faire des économies sur vos charges

par Victor LEFEBVRE pour TF1 INFO
Publié le 25 novembre 2023 à 8h00

Source : JT 20h Semaine

Près d’un propriétaire sur trois est concerné en France par les frais de copropriété.
Ces multiples postes peuvent vite se chiffrer en milliers d’euros annuels.
Il est donc opportun d’appliquer quelques méthodes simples pour en limiter le montant.

En France, près d’un logement sur trois se situe en copropriété, essentiellement sous forme d’immeubles d’appartements. Cela implique l’existence de parties communes qui doivent être entretenues, de sources et de systèmes de distribution d’énergies partagés, de même que de certains services (conciergerie, nettoyage, courrier, entretien…). Tous ces éléments forment les charges de copropriété. Que le propriétaire soit occupant ou non, ce sera dans la grande majorité des cas à lui de les régler. Il faut compter plusieurs dizaines d’euros par an et par mètre carré, avec de fortes disparités selon les villes et types d'immeubles. C’est donc un poste de dépense significatif sur lequel le propriétaire peut cependant réaliser des économies.

Réduisez la consommation d’énergie

L’une des sources principales des charges locatives concerne l’énergie. Les parties communes et les appartements doivent être éclairés et parfois chauffés.  À la clé : une somme conséquente dans le cas d’une copropriété équipée d’un système de chauffage collectif. Rationaliser cette consommation énergétique sera à la fois écologique et économique à long terme. Cela peut passer par l’installation d’ampoules basse consommation, d’une minuterie, de travaux d’isolation ou d’un changement de chaudière.

Optez pour des compteurs d’eau individuels

Les copropriétaires peuvent aussi avoir à régler conjointement la facture d’eau de l’immeuble. Opter pour des compteurs individuels permet de responsabiliser chacun, de ne payer que sa part et d’adapter le montant des charges en cas de location. Par ailleurs, ce système permet d’être plus vite alerté sur une surconsommation qui peut résulter d’une fuite.

Faites jouer la concurrence

Une bonne partie des charges de copropriété peut aussi être consacrée à divers services. L’entretien de la propriété sera souvent confié à des entreprises extérieures. Il est essentiel que le syndic fasse jouer la concurrence entre les entreprises et renégocie régulièrement ses contrats. La même logique doit être appliquée à l’assurance des parties communes ou à l’exécution de travaux importants. Il faudra alors multiplier les devis. Opter pour un contrat d’un an seulement avec un syndic le forcera également à rester compétitif. N’hésitez pas non plus à comparer régulièrement les offres de fournisseurs d’énergie.

Adaptez les services à vos besoins

En plus de choisir les services les moins chers, il faut aussi s’assurer qu’ils sont adaptés à votre copropriété. Dans un ensemble de taille modeste, le rôle d’un concierge ou d’un gardien sera limité alors que son hébergement et son salaire représentent une dépense importante. De même, dans les petits ensembles, il est plus facile de faire appel à un syndic non-professionnel. Ce propriétaire coûtera moins cher, voire exercera sa tâche bénévolement. Dans le cadre d’un syndic professionnel, gardez à l’esprit que les réunions extraordinaires sont facturées. N’en abusez donc pas et tentez au maximum de régler les problèmes à l’amiable.

Ne repoussez pas l’entretien ou les travaux

Une copropriété mal entretenue finira toujours par coûter plus cher. Certes, il peut être frustrant d’être le propriétaire qui devra sortir une somme importante pour des gros travaux. Mais gardez à l’esprit que cela jouera sur la valeur de votre bien. Par ailleurs, les PV des assemblées générales doivent être fournis aux futurs acheteurs. Si des rénovations importantes ont été évoquées, mais jamais effectuées, l’acquéreur voudra négocier à la baisse, voire risque de renoncer.


Victor LEFEBVRE pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info