Si les prix de l'immobilier et les taux des prêts restent très élevés en France, des banques proposent des coups de pouce aux nouveaux acheteurs.
Le 20H de TF1 vous explique.

Lorie a le sourire. Après deux ans de recherches, elle va pouvoir acheter un bien immobilier, celui de ses rêves, et son premier. Ce bien neuf va lui coûter 200.000 euros. Sous l'objectif de la caméra du 20H de TF1, dans le reportage visible ci-dessus, elle finalise avec sa courtière un prêt avec des conditions très avantageuses, à savoir un taux bonifié. "Je ne savais même pas que ça existait, ni que j'y avais droit", savoure Lorie.

Le prêt bonifié est un coup de pouce accordé par certaines banques pour faciliter l'accès au crédit. Son taux peut varier de 0 à 3%. "Ça peut être accessible à des primo-accédants, donc pour les moins de 30 ans, et peut éventuellement aussi se cumuler s'ils achètent dans du neuf", précise Sophia Hbaz, directrice des financements "Vous financer" chez Cheval Blanc Patrimoine, à Paris. 

C'est le cas de Lorie, qui a pu également bénéficier d'autres avantages, comme le prêt à taux zéro à hauteur de 75.000 euros, et le prêt Action Logement, de 30.000 euros à un taux de 1%. Au total, cette particulière économise ainsi 82.000 euros.

Pourquoi les banques se montrent-elles aussi généreuses pour les primo-accédants ? Est-ce bien rentable pour elles ? "C'est une façon pour elles de capter de jeunes emprunteurs qu'elles vont pouvoir accompagner dans la durée en leur proposant tout au cours de leur vie financière d'autres produits, comme des assurances, etc.", souligne Sandrine Allonier, directrice des études chez "Vous financer".

Les banques, mais aussi les promoteurs immobiliers, multiplient les gestes, en prenant en charge les frais de notaire, par exemple. L'objectif est de relancer les crédits immobiliers, dont les taux s'élèvent aujourd'hui en moyenne à 3,8%.


La rédaction de TF1info | Reportage TF1 : J. Roux, D. Pires

Tout
TF1 Info