Une annonce a retenu votre attention et vous vous apprêtez à visiter votre potentiel futur logement.
Même s’il ne s’agit pas d’un achat, une première visite se prépare.
État du logement, des équipements… De nombreux points sont à prendre en compte.

Vous cherchez un nouveau logement et vous avez justement une visite prévue dans les prochains jours. Si vous n’êtes pas habitué à ce genre de démarche, voici les points auxquels vous devrez faire attention lors de votre visite pour éviter les mauvaises surprises lors de l’emménagement. Ouvrez grand les yeux et n’hésitez pas à prendre des photos !

Soyez vigilant

Électricité, plomberie, huisseries, chauffage… Dans chaque pièce, assurez-vous de l’état et du bon fonctionnement de chaque installation. Allumez ainsi tous les interrupteurs, ouvrez les robinets au même titre que les portes et les fenêtres. Même si c’est l’été, vérifiez que le chauffage est en état de marche, tout comme la ou les chasses d’eau.

L’humidité n’est pas nécessairement visible au premier coup d’œil. Toutefois, certains signes ne trompent pas comme un papier peint qui se décolle, de la peinture qui craquelle… Vérifiez les coins des murs, les fonds des placards, les joints de la salle de bain… tous les endroits susceptibles d’abriter de la moisissure. Il peut s’agir d’un problème de ventilation ou d’une infiltration d’eau qui n’aurait pas été prise en charge.

Double vitrage, type de chauffage… Renseignez-vous sur le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) : quel score le logement a-t-il obtenu ? Les notes vont de A à G, la lettre A attestant d’une excellente performance énergétique - souvent présente dans le neuf - et G indiquant, au contraire, un logement particulièrement énergivore. Depuis le 1er janvier, les logements classés G+ sont interdits à la location, tandis que les autres G le seront progressivement d'ici au 1er janvier 2025, sauf exceptions.

Posez un maximum de questions

S’il s’agit d’un logement loué meublé, faites-vous confirmer quels sont les meubles qui sont inclus dans la location (certains équipements sont d’ailleurs obligatoires pour prétendre à une location meublée).

Les loyers sont parfois indiqués hors charges. Selon le type de copropriété, celles-ci peuvent vite grimper donc informez-vous bien. Concernant vos frais d’électricité et/ou de gaz, contactez le fournisseur d’énergie du précédent locataire pour avoir une idée des montants à prévoir.

Enfin, n’hésitez pas à faire des visites à différents moments de la journée et de la semaine : la journée pour vous rendre compte de la luminosité, le week-end, en soirée, pour contrôler les bruits venant du voisinage.


Marine GIRARD pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info