Immobilier : Paris poursuit sa chute, Nice en hausse... L'évolution des prix dans les 10 plus grandes villes

par A. Lo.
Publié le 1 mars 2024 à 22h53

Source : JT 20h Semaine

Partout en France, les prix de l'immobilier poursuivent leur baisse, selon le dernier baromètre de la plateforme Meilleurs Agents.
Cela est particulièrement vrai à Bordeaux, Strasbourg ou Toulouse.
Mais dans certaines métropoles, les prix se stabilisent, comme à Rennes, Nantes, ou encore Lyon.

Le prix des biens immobiliers continue de reculer dans une grande partie du pays. Le dernier baromètre de la plateforme Meilleurs Agents note que le prix moyen au mètre carré en France est de 3101€/m2, soit une baisse de 0,1% au 1ᵉʳ mars par rapport au mois précédent. Cette baisse est particulièrement forte à Paris, avec une chute de 0,7% des prix sur un mois (-6,6% en un an).

Les prix baissent aussi en zone rurale

En général, les prix au sein des 10 plus grandes villes du pays ont continué de baisser de 0,1% durant ce mois de février, "mais à un rythme de moins en moins soutenu", selon le baromètre, qui souligne deux tendances en France. D'un côté, le recul des prix est net, comme à Bordeaux (-0,9%), Strasbourg (-0,8%), Toulouse (-0,8%), Marseille (-0,5%) Dans d'autres villes, les prix semblent se stabiliser, avec des évolutions à Rennes de +0,1%, de +0,2% à Nantes et Lyon ou de +0,3% à Lille et à Montpellier.

Les zones rurales sont aussi concernées en février par cette tendance de baisse des prix. Sur six mois, la baisse est de 1,7%, "une première depuis 2015", note le baromètre. Après la crise du Covid, le marché de l'immobilier à la campagne a bénéficié d'une embellie qui semble désormais terminée, "dans un contexte bancaire qui demeure tendu", souligne la note de Meilleurs Agents.

Au 1er mars 2024, le baromètre Meilleurs Agents constate que les prix reculent ou se stabilisent dans les principales villes de France.
Au 1er mars 2024, le baromètre Meilleurs Agents constate que les prix reculent ou se stabilisent dans les principales villes de France. - Meilleurs Agents

Dans ce contexte, le délai moyen pour vendre un bien a augmenté dans les onze plus grandes villes de France, passant de 59 à 77 jours. "Plus aucune de ces métropoles n'enregistre un délai de vente moyen inférieur à deux mois", souligne le baromètre, qui l'explique par des vendeurs qui n'acceptent pas les conditions de marché actuelles. Cela les conduit à mettre plus de temps qu'habituellement à trouver un accord avec les acheteurs.


A. Lo.

Tout
TF1 Info