Maisons fissurées : les bons gestes pour prévenir les risques et protéger sa maison

par Orane SCHERSCHEL pour TF1 INFO
Publié le 6 décembre 2023 à 19h00

Source : JT 13h Semaine

Avec l’augmentation des sinistres naturels, ce sont près de dix millions de maisons qui sont concernées par l’apparition des fissures.
Pour garantir le bon déroulé de vos travaux d’aménagement, on vous conseille de faire appel à un expert en géothermie.
Les eaux pluviales, les réseaux souterrains et la végétation sont à surveiller de près si vous vivez sur un terrain argileux.

Augmentation des mouvements et gonflement des sols argileux, épisodes caniculaires réguliers, sécheresse généralisée, il existe de plus en plus de sinistres naturels qui impactent directement la sécurité des maisons sur le territoire français. D’après le dernier recensement du ministère de la Transition écologique publié en juin 2021, plus de 10,4 millions de domiciles (anciens ou plus récents) sont concernés par ce phénomène en France. Pour réduire le risque de développement de fissures dans ces maisons, voici trois gestes à connaître pour protéger ces logements aux fondations peu profondes.

Faire venir un expert pour les travaux d’aménagement ou d’extension

Avant tout chantier, si vous vivez sur un terrain argileux à risque, il est fortement recommandé de faire vérifier votre projet par un géotechnicien agréé. Après consultation de la qualité de votre sol ainsi que l’épaisseur des fondations actuelles, cet expert sera à même de vous conforter dans vos travaux d’aménagement. Ne manquez pas ce point important : il garantit la stabilité de votre ouvrage.

Veillez à la végétation

L’instabilité des sols argileux qui cause des fissures sur les maisons est due à une diminution de la teneur en eau du sol. Pour éviter la baisse du taux d’humidité de ce dernier, il est recommandé de retirer la végétation proche du logement. En effet, si des arbres ou des plantes sont installés à proximité de l’habitation, ils vont perturber drastiquement la teneur en eau en la puisant avec leurs racines. C’est cette accélération de l’assèchement de l’argile qui favorise l'apparition des fissures.

Penser aux eaux pluviales et aux réseaux souterrains

Pour stabiliser les sols, il est essentiel de veiller au bon fonctionnement des systèmes de drainage qui gèrent les circulations de l’eau dans les souterrains. Qu’ils s’agissent des eaux usées, pluviales ou même d’eau potable, les tuyaux enterrés humides doivent être étanches et ne pas fuiter dans les sols. En effet, ils risqueraient de perturber le taux d’humidité du sol et donc d’augmenter le retrait-gonflement des argiles. Ce dernier se produit généralement dans les sous-sols des maisons et c’est ce phénomène qui cause les fissures visibles… Pensez donc à faire contrôler régulièrement vos réseaux pour surveiller toute fuite éventuelle.


Orane SCHERSCHEL pour TF1 INFO

Tout
TF1 Info