Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

Immobilier : on peut acheter, vendre mais pas visiter

Publié le 10 novembre 2020 à 20h22, mis à jour le 10 novembre 2020 à 22h49
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Contrairement au premier confinement, le secteur de l'immobilier n'est pas à l'arrêt. Les chantiers ne sont pas interrompus, les signatures de compromis de vente, de déménagement sont possibles, mais pas les visites.

Rudy Harosch est seul dans cet appartement en vente. Il tente de faire découvrir le bien par téléphone. Lors de cette visite virtuelle, il déploie toute son énergie pour faire envie. Mais il y a un obstacle de taille, un dégât des eaux. Habituellement, il organise cinq visites d'appartement par jour. Une activité stoppée net par le confinement. Pas de visite, pas de vente, son chiffre d'affaires est nul depuis dix jours. Et aujourd'hui, la vente n'aura pas lieu.

Les visites sont interdites alors que contracter un crédit, signer une vente chez un notaire, ou déménager sont autorisés. Les agences se sentent lésées. Dans une tribune, dix réseaux immobiliers exhortent le gouvernement à revoir sa copie. Sans ce confinement, la profession estime que 70 000 transactions auraient pu avoir lieu en novembre.


La rédaction TF1 Info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info