Le 20h

Immobilier : les ventes de logements mal isolés explosent

TF1 | Reportage A. Barth, C. Chevreton, F. Maillard.
Publié le 24 janvier 2022 à 20h28, mis à jour le 25 janvier 2022 à 10h04
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

À partir du 1er janvier 2023, les logements mal isolés ne pourront plus être loués.
Résultat, de très nombreux propriétaires s'empressent de les vendre pour éviter d'avoir à payer les travaux de rénovation souvent très onéreux.

Marcel est propriétaire de quatre appartements dans cette maison. Il les a mis en location il y a 20 ans, après les avoir rénovés. Mais aujourd'hui, avec le nouveau diagnostic énergétique, ces logements obtiennent la note F, devenant des passoires thermiques. En cause, une chaudière au fioul notamment. Elle consomme trop d'énergie. Pour être mieux noté, il faudra la changer. Un chauffagiste est venu faire un devis et la facture est salée. Beaucoup trop pour ce retraité, qui envisage donc de se séparer de ces logements.

Selon la nouvelle réglementation, les propriétaires de logement très énergivores ne pourront plus les louer. Cela sera le cas à compter de 2023 pour ceux étiquetés G, 2028 pour les F et 2034 pour les E. Conséquence, partout en France, beaucoup de propriétaires veulent s'en séparer. Les mises en vente explosent, notamment à Rennes qui enregistre un bon de 74% en un an. Les logements anciens y sont nombreux. Et ces derniers mois, diagnostiqueurs et agents immobiliers ne chôment pas.

Le gouvernement le rappelle : tous les propriétaires, quel que soit leur revenu, ont accès à des aides financières. Le dispositif Ma Prime Rénov permet ainsi de financer une partie des travaux pour rendre un logement moins énergivore et surtout moins polluant.


TF1 | Reportage A. Barth, C. Chevreton, F. Maillard.

Tout
TF1 Info