Le 20h

Durcissement des sanctions pour les squatteurs : ces bailleurs ont trouvé une autre solution

TF1 | Reportage Sophie Chevallereau et Pauline Lormant
Publié le 29 novembre 2022 à 10h20
JT Perso

Source : Le JT

Comment lutter contre les squats ? Ce mardi, l'Assemblée a voté pour un triplement des sanctions.
Les squatteurs risqueraient notamment jusqu'à trois ans de prison.
En attendant, des bailleurs ont peut-être trouvé une solution : louer à tout petit prix un logement inoccupé.

Ce jeune actif de 25 ans n'aurait jamais cru pouvoir vivre dans un tel appartement : 70 m², quatre chambres, à dix kilomètres de Paris, à seulement 200 euros par mois, charges et chauffage compris. "Un logement sain pour 200 euros en banlieue parisienne, ça défie toute concurrence", réagit Edgar Pereira, futur résident temporaire.

Des logements dans des Ehpad ou des immeubles bientôt détruits

La raison d'une telle affaire : ce logement vacant sera détruit dans quatre ans, comme tout l'immeuble. Pour éviter qu'il ne soit squatté d'ici-là, le propriétaire, un bailleur social, a décidé d'y installer des résidents temporaires. Portes blindées et autres systèmes d'alarme ne suffisaient plus à se protéger des squatteurs. "On constate, nous, au quotidien que les tentatives d'effraction sont nombreuses. Il n'y a pas de limite à l'imagination, justement, des personnes qui tentent de squatter nos logements. Et à partir du moment où ils sont occupés, ça les dissuade définitivement", affirme Julien Solo, directeur adjoint en charge du renouvellement urbain chez CDC Habitat.

Lire aussi

Ici, c'est un Ehpad qui est promis à la destruction. Trente-cinq étudiants y vivent, pour 200 euros par mois, le maximum autorisé pour ce type de contrat. Durée d'une résidence temporaire : de deux à 18 mois, pas de trêve hivernale, un préavis d'un mois et c'est moins contraignant qu'un contrat de location pour le propriétaire. Quelques conditions pour prétendre à ce type de logement : être seul, sans enfant et avoir un casier judiciaire vierge.


TF1 | Reportage Sophie Chevallereau et Pauline Lormant

Tout
TF1 Info