Votre pouvoir d'achat

Inflation : pas de blocage des loyers, mais une hausse plafonnée

TF1 | Reportage S. Hembert, V. Lamhaut, P.F. Watras
Publié le 27 juin 2022 à 13h03, mis à jour le 27 juin 2022 à 16h26
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Face à l'inflation, il n'y aura pas de blocage des loyers.
Le gouvernement annonce, par ailleurs, qu'il envisage de les plafonner pendant un an.

Pascale est retraitée et locataire. Elle a constaté sur sa dernière quittance de loyer, une augmentation de 14 euros par mois, soit 168 euros par an. Sauf que sa retraite n'a pas augmenté et que cette hausse pèse fortement dans son budget. Cette année, l'augmentation des loyers sera de 3,5% et pas plus.

En parallèle, les APL et les aides au logement, augmenteront aussi de 3,5%. À Brest (Finistère), Pol Blanc est étudiant et il va bientôt déménager à Paris. Même avec l'augmentation des APL, il craint que le loyer devienne une dépense trop lourde. "Payer un appartement dans une ville, actuellement, c'est juste impossible", explique-t-il.

Étant donné que toutes les factures augmentent, pour les propriétaires, la note est plus salée lorsqu'ils font appel à un artisan pour des réparations ou lorsqu'ils font un bilan énergétique par exemple. Augmenter les loyers au risque de réduire le pouvoir d'achat ou limiter l'augmentation à 3,5% pour éviter une inflation locative, le Conseil national de l'habitat rend son avis ce lundi après-midi.


TF1 | Reportage S. Hembert, V. Lamhaut, P.F. Watras

Tout
TF1 Info