Le 20h

Hausse du taux d'usure : "Si vous avez un projet immobilier, il faut foncer"

V. F | Reportage vidéo Valentin Dépret, Marine Giraud et Sophie Hernandez
Publié le 30 septembre 2022 à 15h31
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Bonne nouvelle pour les futurs acheteurs d'un logement : à partir de ce 1er octobre, le taux d'usure va être rehaussé pour passer de 2,57% à 3,05% pour un emprunt de 20 ans et plus.
Autrement dit, davantage de crédits vont pouvoir être accordés.
Mais cette éclaircie ne va pas forcément durer.

C'est la délivrance pour ce couple d'acheteurs immobilier dans le Maine-et-Loire. Après six mois d'attente et plusieurs refus des banques, cette fois, c'est la bonne : ils vont pouvoir acheter la maison de leur rêve. "C'est un soulagement ; on va pouvoir se projeter, commencer à regarder pour faire les travaux, rénover la maison et s'installer d'ici à la fin de l'année", explique le futur acquéreur dans la vidéo du 20H de TF1 en tête de cet article. 

Les appels s'enchaînent

Avec 400.000 euros à emprunter et une assurance coûteuse, leur dossier de financement ne passait pas. Leur taux d'emprunt était bien au-dessus du taux maximal autorisé. Mais dès ce 1er octobre, l’État va relever ce seuil. "Le taux d'usure passera de 2,57% à 3,05% pour un emprunt de 20 ans et plus", a annoncé mercredi 28 septembre la Banque de France. Destiné à protéger les particuliers de conditions d'emprunt abusives, ce taux plafonne l'ensemble des frais d'un prêt immobilier : taux de crédit pratiqué par la banque, éventuelle commission des courtiers, assurance emprunteur. "Ça change complètement la donne", se félicite Barthélémy Morin, expert en crédit immobilier Pretto. 

Lire aussi

Des centaines et des centaines de dossiers, comme celui cité plus haut, vont donc pouvoir se débloquer. Comme chez Laurent Gomez,  courtier à Houdan (Yvelines) où les appels s'enchaînent. "J'ai une bonne nouvelle pour vous, normalement, on devrait pouvoir représenter votre dossier de façon à ce que l'on puisse obtenir un accord", lance-t-il à un futur acheteur. Parmi eux, il y a Francis. Cela faisait des mois que ce retraité n'arrivait pas à emprunter 300.000 euros, pour acheter un appartement. C'est maintenant possible. "Quand il ne se passe rien et que tout d'un coup l'horizon s'éclaircit comme ça, franchement ça fait plaisir", assure-t-il.

"Il faut foncer"

Sans changer une ligne à son dossier, les banques acceptent désormais de le financer. De quoi relancer le marché de l'immobilier. "Aujourd'hui, je pense que ça va être un peu plus facile pour nous, pour les banquiers, les clients et les agents immobiliers qui vont peut-être avoir un peu plus de souplesse dans les transactions", affirme Laurent Gomez. 

Mais, cette éclaircie va-t-elle durer ? Pour Mael Bernier, porte-parole de Meilleur taux, "la fenêtre de tir est assez courte". "Je pense que le mois d'octobre est le mois qui va permettre des financements, donc si vous avez signé un compromis, si vous avez un projet immobilier, il faut foncer", conseille-t-elle. Car selon de nombreux courtiers, les taux d'intérêt immobilier vont continuer d'augmenter, au moins pendant les six prochains mois.


V. F | Reportage vidéo Valentin Dépret, Marine Giraud et Sophie Hernandez

Tout
TF1 Info