Au Royaume-Uni, des particuliers peuvent proposer leur maison à la loterie.
Une pratique légale qui peut leur rapporter gros en fonction du nombre de tickets écoulés.
Regardez ce reportage des correspondantes de TF1 dans le pays.

Ce sont des loteries vraiment pas comme les autres. Au Royaume-Uni, des particuliers proposent de faire gagner leur propre maison. C'est le cas de Bella Williams, propriétaire d’une magnifique demeure de 280 m² dans le Sussex, avec une piscine et cinq chambres. Pour cinq livres, soit un peu plus de cinq euros le billet, cette maison pourrait être la vôtre.

"Le marché immobilier est au ralenti en ce moment. Quand on a su qu’il était possible de mettre notre maison à la loterie, on s’est dit pourquoi pas essayer et voir ce que ça donne ? On n'a rien à perdre", explique avec philosophie cette propriétaire dans le reportage du 20H de TF1 à voir en tête de cet article. Leur objectif : vendre 440.000 tickets en six mois. 

Un business légal et lucratif

Les maisons à gagner sont devenues très populaire en Angleterre durant la pandémie de Covid. Et elles sont de plus en plus souvent organisées par des plates-formes spécialisées. La compagnie qui organise cette loterie a déjà fait gagner dix-sept maisons. Mais attention, si les propriétaires ne vendent pas assez de tickets, la vente est annulée.

"Pour chaque ticket acheté, nous touchons une commission de 10%", explique Stelios Kounou le fondateur et dirigeant de Raffall. "C’est notre motivation. Plus le vendeur est bon, plus il vend de billets, plus nous touchons de commission".

Le succès de ce business légal et lucratif s'explique par la crise du logement qui touche le pays. Il est devenu très compliqué pour les Britanniques d'accéder à la propriété. Si rien ne vous empêche de tenter votre chance en achetant un ticket de loterie du Royaume-Uni, en France, il est interdit de faire gagner votre maison.


Rania HOBALLAH | Reportage Elise Stern, Loeiza Larvor

Tout
TF1 Info