Le 20h

Risques d'effondrement : après Lille, le centre-ville d'Orléans sous haute surveillance

TF1 | Reportage Florian Litzler, Tristan Vartanian, Fabrice Amzel
Publié le 9 décembre 2022 à 12h12
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Il y a près d’un mois, deux immeubles s’effondraient dans le centre-ville de Lille, faisant un mort.
À Orléans, plusieurs immeubles inquiètent aussi les autorités, qui ont évacué des habitants.
Parmi les causes évoquées : des sols instables qu’il va falloir étayer.

Vous pénétrez dans les entrailles d’Orléans, des kilomètres de galeries. Ce sont, surtout, d’anciennes carrières, où on récupérait des roches calcaires. Des géologues surveillent ces tunnels pour être sûrs qu'ils ne sont pas en train de s'affaisser. Le risque est important. Sur ce terrain, la pluie peut faire gonfler le sol. La sécheresse, elle, le fait se rétracter. Des mouvements qui peuvent endommager les canalisations et faire s’affaisser les sous-sols.

Des fissures inquiétantes

En surface, les conséquences peuvent être dramatiques. Des fissures parfois énormes lézardent la façade de nombreux bâtiments d’Orléans. Le danger, c’est l’effondrement. Annie y vivait. Elle a été évacuée et relogée par les autorités. Dans la rue la plus touchée de la ville, 150 personnes, en tout, ont dû quitter leur domicile.

Lire aussi

Et le risque ne se limite pas qu’à une artère. Une grande partie du nord de la métropole orléanaise, en rouge, est soumise à un risque fort de mouvements. Voilà pourquoi la mairie surveille en permanence les carrières. Remblayer certaines caves, réparer, voire rebâtir les immeubles : en 2023, cela va coûter deux millions d'euros à la municipalité.


TF1 | Reportage Florian Litzler, Tristan Vartanian, Fabrice Amzel

Tout
TF1 Info