La seconde vie des matériaux de chantiers, une belle idée pour moins polluer et faire des économies

par La rédaction de TF1info | Reportage : Hortense Villatte, Eve Castaing, Nicolas Forestier
Publié le 16 novembre 2023 à 13h05

Source : JT 20h Semaine

Des associations récupèrent portes, fenêtres ou radiateurs sur des chantiers.
Une filière qui se développe très rapidement et est excellente pour l'environnement.
Elle est aussi excellente pour votre porte-monnaie.

Il pourrait s'agir à première vue d'un chantier de démolition, pourtant les étudiants prennent le plus grand soin des pierres ou encore du parquet en chêne vieux de 100 ans. En dernière année d'école d'ingénieurs en BTP, ils apprennent à déconstruire pour réemployer.

Leur école a rendu cet enseignement obligatoire. Pour les encadrer, un collectif spécialisé dans la récupération des matériaux du bâtiment. Architectes, bailleurs sociaux, collectivités ou particuliers, leurs clients font appel à eux dans un souci de valorisation.

Dans l'Hexagone, le BTP est la principale source de déchets, avec 240 millions de tonnes produites chaque année. À l'échelle de la communauté d'agglomération du Pays Basque, 870.000 tonnes par an sont générées. De quoi justifier le choix du réemploi sur les chantiers publics. C'est d'ailleurs plus vertueux que le recyclage.


La rédaction de TF1info | Reportage : Hortense Villatte, Eve Castaing, Nicolas Forestier

Tout
TF1 Info