C'est une ville unique dans le pays.
Elle a ses propres rues, ses restaurants, ses maisons, sa mairie, mais elle n'a pas d'habitants.
Olac, dans l'Ain, est le terrain de jeu préféré des ingénieurs qui travaillent sur l'éclairage de demain.

Bienvenue à Olac. Un village où il fait bon vivre, mais complètement factice. Inutile de poser vos valises pour vous y installer. Olac, c'est un laboratoire créé par une entreprise néerlandaise. Elle est spécialisée dans l'éclairage, et c'est ici qu'elle teste tous ses produits.

Une ville-laboratoire créée par des Néerlandais

Olac est un village 100% connecté. Ce dernier utilise huit fois moins d'énergie qu'une ville moyenne. À la nuit tombée, il prend vie. Des dizaines de lampadaires sortent de terre. Ils sont pilotés à distance par une tablette. "Il ne faut pas en avoir peur, c'est quelque chose de très facile à gérer. Aujourd'hui, on a tous un portable, une tablette connectée, et c'est aussi simple que ça en terme d'utilisation", explique Pascal Simplot, responsable qualité clients à Signify Europe, à Miribel (Ain). Ce soir-là, une trentaine d'élus étaient en repérage.

Olac est un village-test entretenu par une dizaine de chercheurs et de techniciens depuis 25 ans. Chaque semaine, Sébastien contrôle les installations. Pour la ville, la prochaine étape, c'est d'installer des luminaires solaires connectés. Avec cette technologie, elle pourra peut-être un jour s'éclairer uniquement grâce aux rayons du soleil.


La rédaction de TF1info | Reportage Suzanne Prez, Anthony Cerrone, Sylvain Thizy

Tout
TF1 Info