VIDÉO - Chasse au gaspi à la cantine : une centaine de collèges de l'Essonne mettent en place des dispositifs

par La rédaction de TF1info Reportage : Léa Deschateaux, Olivier Stammbach
Publié le 3 décembre 2023 à 12h44

Source : JT 20h WE

La lutte contre le gaspillage alimentaire est un sujet dont s'est emparé le département de l'Essonne.
Les cantines des cent collèges de ce territoire ont adopté une nouvelle philosophie au moment du service
Résultat déjà obtenu : 40 % de déchets en moins dans les poubelles des écoles.

Ce jour-là, c'est haricot blanc, viande ou encore omelette au menu de la cantine du collège Le Roussay, à Étréchy (Essonne). À voir les assiettes vides, le repas plaît aux élèves. Il s'agit aussi du résultat d'une lutte contre le gaspillage alimentaire, qui commence par la taille de l'assiette. "Si les enfants veulent une "assiette plus", on leur en met plus. Et s'ils veulent une assiette normale, on leur donne une portion moins importante", explique Véronique Leysennot, agente technique et des services dans ce collège. Des assiettes plus ou moins grandes, remplies en fonction de l'appétit de chaque élève. Les enfants ont adopté le système, comme on le constate dans le reportage de TF1 en tête de cet article.

C'est beaucoup mieux parce qu'on peut choisir ce qu'on veut, si on aime ça ou pas
Une collégienne devant le bar à salades

Ce collège a également mis fin à l'entrée unique, remplacée par un bar à salades, où chacun se sert selon ses goûts. "C'est beaucoup mieux parce qu'on peut choisir ce qu'on veut, si on aime ça ou pas", confie une collégienne. Autre changement sur les plateaux, les élèves doivent prendre un dessert ou un laitage et non plus les deux, ce qui ne semble pas les contrarier, bien au contraire. "C'est bien parce que la plupart du temps, certains prenaient les deux mais ne les mangeaient pas, et donc les mettaient à la poubelle après", rapporte Manon, élève de l'établissement.

40% de déchets en moins

Résultat : avec toutes ces mesures, les déchets sont passés de 200 g par plateau à 120 g, soit 40 % de baisse. "Cela permet aussi de nous montrer l'exemple sur le fait de ne pas gaspiller. On s'est dit que c'était bien et que ce serait mieux pour la planète", assure Charlie, une élève. 

L'établissement fait partie des 100 collèges publics de l'Essonne qui proposent des dispositifs anti-gaspi à leurs élèves. Pour le département, l'objectif est double : diminuer l'empreinte écologique des déchets alimentaires, et faire des économies, jusqu'à trois millions d'euros par an, en réduisant le gaspillage alimentaire des cantines scolaires. 

En France, le secteur des cantines représente 8% du gaspillage alimentaire national. Fin octobre, le gouvernement a donc annoncé de nouvelles mesures pour la restauration collective afin de lutter contre ce gaspillage. Les cantines d'entreprise, qui servent plus de sept millions de repas par jour, pourraient également être mises à contribution. 


La rédaction de TF1info Reportage : Léa Deschateaux, Olivier Stammbach

Tout
TF1 Info