Jusqu'à la fin du mois d'avril, près de 180.000 rendez-vous sont à pourvoir dans tout le pays pour donner son sang.
Pour motiver les donneurs, des chefs étoilés ont décidé de cuisiner et de proposer des repas dans les centres de don du sang, notamment dans certaines régions particulièrement délaissées.
Les équipes du 13H de TF1 ont suivi une cheffe à Rodez, dans l'Aveyron.

Des repas étoilés pour encourager à donner son sang et remercier les donneurs : c'est l'initiative belle et généreuse de chefs étoiles pour inciter au don. Parmi eux, se trouve la cheffe Nicole Fagegaltier, suivie par l'équipe du 13H. Dans les cuisines de son restaurant étoilé de Belcastel, dans l'Aveyron, le menu contient, comme d'habitude, des produits locaux et de saison : tarte aux noix, asperges, cresson... Ses équipes ont rendez-vous à une vingtaine de kilomètres de leur restaurant, dans un endroit qui n'a rien à voir avec leur lieu de travail : l'Établissement français du sang, à Rodez.

De quoi inciter même les plus rétifs. Exemple avec Xavier, interrogé par TF1, qui n’avait pas donné son sang depuis un an, mais la présence de la cheffe étoilée, Nicole Fagegaltier, l’a motivé. "J'ai vu dans le journal qu'il y avait aujourd'hui une collecte de sang spéciale, agrémentée d'une petite collation avec un chef aveyronnais. C'est quand même quelqu'un de réputé, avec une étoile !", rapporte le donneur dans le sujet en tête de cet article.

Xavier est loin d’être le seul à avoir fait le déplacement : tous les rendez-vous affichent complets. Même la cheffe Nicole Fagegaltier se prête au jeu. "On est habitués à avoir entre 35-50 personnes et aujourd'hui, ça triple le nombre de donneurs. On est ravis !", s'enthousiasme l'infirmière Marie-Aline Cazottes.

Inciter au don du sang

L'Occitanie accuse un retard de 1 000 poches de sang, et il faut constituer des stocks avant les jours fériés du mois de mai. L'Établissement français du sang a d'ailleurs lancé un appel début avril : près de 180 000 rendez-vous restent à pourvoir dans toute la France d'ici à la fin du mois. 

Alors, dans ce centre de don à Rodez, les donneurs sont choyés : nougat de chèvre et cresson sur du pain grillé et houmous de lentilles. Même si le service se fait dans des assiettes en carton, la photo est de mise et les habitants venus donner leur sang sont largement satisfaits. "On est accueillis comme si on était au restaurant, et on se régale, donc c'est génial !", confie une donneuse. En Occitanie, une dizaine d’opérations similaires sont organisées au mois d’avril, avec pour objectif d’attirer plus de 20.000 donneurs.


La rédaction de TF1info | Reportage : Amaëlle Brignoli, Marie Hollender, François Guinle

Tout
TF1 Info