Il y a deux mois, le patron d'une entreprise de transports dans le Rhône avait décidé de réaliser le rêve d'un de ses salariés.
Il n'avait fixé aucune limite de budget.
Le tirage au sort vient d'être effectué, et la gagnante a remporté une maison.

Elle est encore sur un petit nuage. Christelle, 58 ans, vient d'être tirée au sort parmi 450 salariés français. Pour les 120 ans d'une entreprise franco-allemande, le patron a promis de réaliser le rêve d'un salarié. 

Employée au service client, l'heureuse élue n'arrive pas à y croire. "J'étais sous le choc, j'ai failli me trouver mal. J'ai dû m'asseoir, je n'y croyais absolument pas", explique-t-elle.

Rien d'extravagant, juste un petit pavillon

Elle a appris la nouvelle mercredi soir, entourée de ses collègues. Forcément, ces derniers sont un peu déçus. Mais ils trouvent que c'est une bonne reconnaissance, Christelle ayant 20 ans d'ancienneté dans cette entreprise. Pour cette mère de famille qui a toujours été locataire, c'est une chance inespérée. Elle ne veut rien d'extravagant, juste un petit pavillon à transmettre à sa fille unique. "Avec un jardin bien sûr, un extérieur, j'adore l'extérieur. Il me faut de la clarté du jour. On est tous très heureux dans la famille, on a fêté ça hier, on a pleuré de joie, c'est extraordinaire", sourit-elle.

Un rêve sans aucune limite budgétaire

L'opération de communication est réussie pour la société qui affiche une croissance de 9 % par an. Jean-Alexandre Manchès, président du groupe BMV à Saint-Priest (Rhône), assume un pari fou sans aucune limite budgétaire. "Si le rêve avait une limite, il n'aurait pas pu être exprimé aussi librement. On a fait confiance à cette capacité d'être raisonnable au quotidien", détaille-t-il. Avec un chiffre d'affaires de 220 millions d'euros, certains auraient sans doute préféré une prime collective. La prochaine étape pour Christelle est de prendre rendez-vous avec un agent immobilier.


TF1 | Reportage Céline Blampain, David Paturel

Tout
TF1 Info