Dans nos campagnes, on voit apparaître des champs de panneaux solaires qui recouvrent carrément des cultures.
De quoi produire de l'électricité tout en protégeant les sols.

À première vue, Sylvain est un agriculteur comme les autres. Mais depuis quelques mois, son champ est couvert d'un toit inhabituel. Ce sont des panneaux solaires à 5 mètres de hauteur au-dessus de ses cultures. De quoi produire de l'électricité, mais aussi d'apporter de l'ombre à son soja qui a ainsi moins souffert de la sécheresse. L'installation de trois hectares en Haute-Saône est une première mondiale. Il s'agit d'une technologie française qui s'adapte à la météo pour optimiser la production d'énergie solaire sans nuire aux cultures.

Le toit photovoltaïque joue un rôle de protecteur : contre la sécheresse en limitant l'évaporation, contre le gel en maintenant la température du sol et même contre la grêle. Différentes cultures seront testées comme le blé, l'orge ou le colza. Cette innovation apporte aussi un complément de revenu à l'agriculteur, soit 5400 euros par an de loyer. L'électricité sera revendue à des entreprises. Il s'agit d'un engagement sur quinze ans en échange d'un tarif compétitif dix fois moins cher que le prix du marché.


TF1 | Reportage E. Payro, G. Martin

Tout
TF1 Info