Le 13H

VIDÉO - À Nancy, la police contrôle les automobilistes stationnés avec le moteur allumé

La rédaction de TF1info | Reportage Guillaume Gruber, Renaud Holtzinger
Publié le 15 août 2022 à 13h04, mis à jour le 15 août 2022 à 16h36
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

À Nancy, pour des raisons écologiques, le maire a décidé de prendre un arrêté municipal pour sanctionner les conducteurs qui ne coupent pas leur moteur lorsque le véhicule est à l'arrêt.
Ce lundi, les policiers municipaux contrôlaient les automobilistes.
Le 13H de TF1 s'est rendu sur place.

Depuis ce lundi 15 août, les policiers municipaux de Nancy traquent les mauvais comportements. Désormais, il est interdit de laisser tourner le moteur de son véhicule s'il est à l'arrêt. "Maintenant les voitures s'arrêtent d'elles-mêmes, pour les anciennes il faut penser à le faire", réagit une automobiliste. Pour un habitant, ce geste devrait même relever du simple civisme : "ça me parait tellement logique, comme quand on se lave les mains : on ferme le robinet !".

La mesure, déjà en place en Belgique ou en Suisse, est faite pour économiser l'énergie. Elle permet aussi d'améliorer la qualité de l'air à Nancy. Pour l'instant, les contrôles sont uniquement pédagogiques. On est dans un site qui est une cuvette, où les pics de pollution atmosphérique sont relativement fréquents. Il s'agit de lutter contre ce phénomène dont on connait les conséquences pour la santé de nos concitoyens", explique Bertrand Masson, adjoint au Maire de Nancy.

Les conducteurs risquent 135 euros d'amende

Plus tard, les automobilistes qui laisseront inutilement leur moteur allumé risqueront 135 euros d'amende. "C'est bien souvent des stationnements en double file pour des arrêts de courte durée, les gens stationnent avec les feux de détresse mais laissent le moteur allumé", raconte Laurent Pruvost, responsable de la Police municipale de Nancy.

Lire aussi

Nancy rappelle qu'il existait déjà un arrêté ministériel datant de 1963, son but étant d'inciter les conducteurs à couper leur moteur le plus souvent possible. En hiver, il sera quand même possible de préchauffer son véhicule si les températures sont négatives.


La rédaction de TF1info | Reportage Guillaume Gruber, Renaud Holtzinger

Tout
TF1 Info