Un bus percute "délibérément" une garderie, deux enfants tués : le Québec sous le choc

par A. Lo. avec AFP
Publié le 8 février 2023 à 22h48
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Une garderie à Montréal a été percutée par un bus dans un acte "délibéré", selon la police.
Deux jeunes enfants ont été tués et plusieurs autres ont été blessés.
Le chauffeur a été arrêté peu après les faits.

Drame au Québec. Un bus a percuté une garderie près de Montréal, tuant deux jeunes enfants et en blessant plusieurs autres ce mercredi 8 février en début de matinée. Selon la police, il s'agit d'un acte "délibéré" mais le mobile de l'incident n'a pas encore été donné. Le chauffeur a été arrêté peu après les faits pour "homicide et conduite dangereuse".

Ce qu'il s'est passé

C'est en début de journée au Québec, vers 8h30 (13h 30 GMT), qu'un bus a percuté une garderie à Laval, ville de la banlieue de Montréal. L'impact a provoqué la mort de deux jeunes enfants et en a blessé plusieurs autres, selon la police. L'établissement, qui accueille entre 80 et 85 enfants, se trouve dans une impasse. Le bus s'est encastré dans une partie du bâtiment qui n'est pas située au bord de la route, mais sur un parking. Une partie du toit s'est effondrée sur l'avant du bus.

Deux victimes et plusieurs blessés

Les services de secours québécois ont indiqué que l'une des deux jeunes victimes était morte sur place. L'autre est décédée après sa prise en charge par les ambulanciers. Six autres enfants ont été hospitalisés et sont désormais hors de danger. Plusieurs enfants blessés se sont effectivement retrouvés coincés sous l'autobus, avant d'en être dégagés, ont affirmé les secours. Aucun adulte n'a été blessé. Une cellule de crise a été installée dans une école proche de la garderie.

Arrestation du chauffeur

Âge de 51 ans, le chauffeur a été arrêté peu après les faits pour "homicide et conduite dangereuse". Selon la police, il s'agirait d'un acte "délibéré"  mais aucun mobile n'a été donné. L'homme était interrogé par les policiers mercredi après-midi. Il n'avait pas d'antécédents judiciaires. Il n'a pour l'instant pas été inculpé et les circonstances du drame restent floues, a précisé la police. Ce sont des parents venus déposer leurs enfants à la garderie qui ont maîtrisé l'homme, qui paraissait "agité" et était "à moitié déshabillé", selon des témoins.

Lire aussi

Émotion des responsables politiques

À la suite de cet incident, plusieurs responsables politiques se sont exprimés. "Je suis dévasté. Nous le sommes tous", a déclaré le Premier ministre canadien Justin Trudeau. "Je ne peux pas imaginer ce que les familles traversent", a-t-il ajouté. "Quel drame épouvantable ce matin à Laval. Il n'y a rien de pire que d'avoir peur pour son enfant. Je pense aux enfants, aux parents et aux employés", a tweeté le Premier ministre québécois François Legault.

"Comme père de famille, je suis ébranlé, puis je trouve ça dur et je peux comprendre l'angoisse que les parents vivent actuellement", a-t-il également déclaré lors d'un point presse. Même émoi du côté des autorités locales. "Je suis bouleversé par cette nouvelle. L'enquête se poursuit pour comprendre cette tragique série d'événements", a déclaré le maire de Laval, Stéphane Boyer, qui était sur place pour rencontrer les familles.


A. Lo. avec AFP

Tout
TF1 Info