Accords de Paris : selon Macron, Trump l'a "écouté" (mais il reste encore du boulot)

Anaïs Condomines
Publié le 16 juillet 2017 à 9h18
Cette vidéo n'est plus disponible

Source : Sujet JT LCI

OPTIMISME - Dans le "JDD" du dimanche 16 juillet, Emmanuel Macron assure que Donald Trump "l'a écouté" sur les questions environnementales et la sortie de l'accord de Paris. Pourtant, toutes les actions du président américain depuis sa prise de fonction confirment un mépris total du sujet. Piqûre de rappel.

Il ne cache pas son optimisme. Après avoir reçu le couple Trump à l'Elysée, Emmanuel Macron l'affirme : au sujet de l'environnement, "Donald Trump [l]'a écouté". En dépit de la sortie tonitruante des Etats-Unis de l'accord de Paris conclu lors de la Cop 21, le président Macron veut croire que son homologue a "compris le sens de [sa] démarche, notamment le lien qui existe entre réchauffement climatique et terrorisme." Sûr de son influence, le Président français poursuit : "Il m'a dit qu'il allait essayer de trouver une solution dans les prochains mois." 

Il précise encore, dans le JDD du dimanche 16 juillet : "On a parlé dans le détail de ce qui pourrait lui permettre de revenir dans l'accord de Paris. Je pense qu'il a vu aussi [chez lui] la mobilisation des villes, des Etats, du monde des affaires et de son propre entourage pour que les Etats-Unis restent engagés dans la lutte contre le réchauffement. C'est important de maintenir le dialogue pour que les Etats-Unis puissent à terme réintégrer le champ de l'action contre le réchauffement climatique et jouer le jeu du multilatéralisme."

Une vision un peu trop confiante ? C'est possible. Car outre la sortie de l'accord de Paris, rappelons que depuis sa prise de fonctions, Donald Trump n'a eu de cesse de détricoter les quelques décrets pris en faveur de l'environnement par la précédente administration. Tour d'horizon des attaques environnementales déjà actées par un président américain qui promet aujourd'hui de réfléchir : 

Lire aussi

Reste à savoir si, de retour à la Maison Blanche, Donald Trump mettra son épiphanie à profit. Son entourage, majoritairement opposé à tout progressisme en matière d'énergies renouvables, ne devrait pas oeuvrer dans ce sens. 


Anaïs Condomines

Tout
TF1 Info