Finlande, Suède : vers un élargissement de l'Otan

Adhésion à l’Otan : Macron appelle Erdogan à "respecter le choix souverain" de la Finlande et la Suède

Aurore Briffod avec AFP
Publié le 26 mai 2022 à 21h46
JT Perso

Source : TF1 Info

Le président français s’est entretenu au téléphone pendant une heure avec son homologue turc.
Il a été question de la demande d’adhésion de la Finlande et de la Suède à l’Otan.
La Turquie menace de bloquer l’entrée des deux pays alors qu’il faut l’accord de l’ensemble de tous les pays membres.

Le dialogue comme "solution" à la menace de veto turc. Ce jeudi 26 mai, Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan se sont entretenus concernant la demande d’adhésion à l’Otan des deux pays nordiques en réponse à l’offensive lancée par l’Ukraine le 24 février dernier. 

Le président français demande à son homologue de "respecter le choix souverain de ces deux pays résultant d’un processus démocratique et intervenant en réaction à l’évolution de leur environnement de sécurité". Dans un communiqué, l’Élysée indique qu'Emmanuel Macron souhaite "que les discussions se poursuivent pour trouver une solution rapide" à l’opposition turque aux deux candidatures. 

Un vote à l'unanimité

Membre de l’Alliance, la Turquie menace de bloquer leur entrée car elle accuse les deux pays d’abriter des militants kurdes du PKK, le Parti des Travailleurs du Kurdistan, qu’elle considère comme une organisation terroriste. Pour rappel, il faut que l’ensemble des pays membres de l'Otan donnent leur accord pour que l’entrée d’un pays tiers soit effective. 

Au-delà de cette question diplomatique, les dirigeants ont évoqué "l’urgence de rendre possibles les exportations de céréales ukrainiennes" afin d’éviter une crise alimentaire mondiale. Depuis le début de la guerre, ces denrées sont bloquées dans les ports du sud du pays. Ont été discutées les "différentes voies possibles pour acheminer" ces récoltes, notamment en lien avec les Nations Unies. La Turquie pourrait, par exemple, être un acteur majeur si un corridor naval est mis en place depuis Odessa. 


Aurore Briffod avec AFP

Tout
TF1 Info