Jeffrey Epstein, le milliardaire qui exploitait sexuellement des mineures

INFO LCI - Affaire Epstein : l'agent Jean-Luc Brunel visé par une plainte pour "harcèlement sexuel"

La rédaction de LCI
Publié le 16 octobre 2019 à 20h09, mis à jour le 17 octobre 2019 à 12h07
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

ENQUÊTE - Plusieurs femmes accusent l'ancien agent de mannequins français Jean-Luc Brunel, un ami proche de Jeffrey Epstein, d'agressions sexuelles. L'affaire resurgit aujourd'hui, mais les premiers signalements remontent à trente ans. Une plainte vient d'être déposée.

L’affaire Epstein, ce financier américain accusé de trafic sexuel de mineures, a déjà fait ressortir plusieurs autres noms. Parmi eux, celui d’un Français, Jean-Luc Brunel, ancien patron d'une agence de mannequins et ami de Jeffrey Epstein. Celui-ci, soupçonné d’avoir abusé de centaines de jeunes filles, a été retrouvé mort dans sa cellule l’été dernier. Dès son arrestation, Jean-Luc Brunel a disparu des radars. Il faut dire que plusieurs femmes l’accusent.

Aux Pays-Bas, Mila*, ancien mannequin, affirme que l’agent français l’a violée lors d’une fête chez lui, en 1991. Elle avait à peine 18 ans. "Je me souviens qu’il m’a donné un verre, après j’ai commencé à avoir des vertiges, raconte-t-elle. Il m’a poussée sur son lit, je l’ai senti entre mes jambes. Je pense que je me suis évanouie, et quand je me suis réveillée dans son lit, j’ai compris qu’il m’avait violée." Mila s’enfuit et retourne dans son agence à Bruxelles, qui ne la prend pas au sérieux.

Jane*, une Canadienne, dénonce les mêmes faits, à la même époque, avec le même mode opératoire. Elle aussi quitte immédiatement la France sans porter plainte. "Je ne voulais pas aller au commissariat de police, je ne voulais rien faire, je voulais juste partir. A cette époque-là je ne voulais pas avoir quelqu’un en face de moi, surtout un homme, et expliquer tous les détails… J’avais honte et j’avais peur de la façon dont je serais jugée."

"Le signal d'alarme a été tiré il y a 30 ans"

Des accusations contre Jean-Luc Brunel ont été relayées sur la chaîne américaine CBS dès 1988. A l’époque, Courtney dénonçait une tentative d’agression. "Ça me rend malade, le signal d’alarme a été tiré par moi et beaucoup d’autres femmes il y a 30 ans. Ça aurait dû faire l’objet d’une enquête et on est là 30 ans plus tard, et Jean-Luc Brunel n’a jamais arrêté", s’indigne-t-elle.

Les accusations sont graves. Elles sont liées à un autre dossier, celui d’Epstein, où des noms d’hommes politiques très puissants sont cités. Une victime assure avoir reçu des menaces depuis qu’elle a décidé de témoigner.

Dans un communiqué, l’avocate de Jean-Luc Brunel déclare que son client conteste les accusations et se tient à la disposition de la justice. Une plainte a été déposée mardi 15 octobre par une jeune femme, pour harcèlement sexuel.

*Les prénoms ont été changés


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info