L'Afghanistan aux mains des talibans

Afghanistan : au moins six morts dans une attaque contre une école à Kaboul

Marine Lemesle
Publié le 19 avril 2022 à 12h56
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Deux explosions ont frappé une école dans un quartier chiite de Kaboul, en Afghanistan.
Selon un bilan provisoire, au moins six personnes sont mortes et 11 ont été blessées.
Une troisième déflagration s'est produite dans un centre de formation en langue anglaise dans le même quartier.

Kaboul de nouveau touchée par une attaque. Une école pour garçons, située dans un quartier largement peuplé par des membres de la minorité chiite hazara, a été frappée par deux explosions, ce mardi 19 avril. Selon un premier bilan donné à l'AFP par le porte-parole de la police de Kaboul, Khalid Zadran, "les explosions à l'école Abdul Rahim Shahid ont tué six personnes et en ont blessé 11 autres". Il a toutefois précisé qu'il s'agissait là d'un bilan "préliminaire".

Une troisième détonation

Deux bombes artisanales ont explosé devant cette école du quartier de Dasht-e-Barchi, dans l'ouest de la capitale afghane, et "ont causé des victimes parmi nos frères chiites", a indiqué Khalid Zadran sur Twitter, sans donner plus de détails. Ces déflagrations se sont produites au moment où les élèves sortaient de classe en milieu de matinée, a raconté à l'AFP un témoin sous couvert d'anonymat. À noter qu'une troisième déflagration s'est produite dans un centre de formation en langue anglaise dans le même quartier, mais le porte-parole de la police afghane n'a pas précisé si elle avait été causée par un engin explosif. 

Le quartier de Dasht-e-Barchi héberge de nombreux membres de la minorité hazara, marginalisée depuis des siècles. Persécutée dans ce pays à majorité sunnite, la communauté est régulièrement la cible d'attaques revendiquées par l'État islamique-Khorasan (EI-K), la branche régionale du groupe État islamique, qui considère les hazaras comme des hérétiques.

Des attaques sont encore à déplorer

Ce nouveau drame  intervient alors que, depuis la prise de pouvoir des talibans en août dernier, la sécurité dans le pays s'est grandement améliorée. Notamment après le retrait des troupes américaines d'Afghanistan, après 20 ans d'une guerre d'usure contre leur présence militaire. Malgré tout, des attaques surviennent encore régulièrement. Elles sont essentiellement revendiquées par l'EI-K, même si le pouvoir taliban tente de minimiser cette menace et mène une lutte sans merci contre cette branche de l'EI. Il a multiplié les raids, particulièrement dans la province orientale de Nangharar, et arrêté des centaines d'hommes accusés d'en faire partie.

Lire aussi

Les talibans assurent  ainsi avoir vaincu l'État islamique-Khorasan. Les analystes considèrent toutefois que le groupe extrémiste constitue toujours le principal défi sécuritaire pour le nouveau pouvoir afghan.


Marine Lemesle

Tout
TF1 Info