L'Afghanistan aux mains des talibans

Afghanistan : "Je suis en colère et triste pour les gens que j'ai laissés face au chaos"

ALG
Publié le 16 août 2021 à 13h00
JT Perso

Source : TF1 Info

TÉMOIGNAGE - Contactée dimanche par les autorités françaises en vue d'une évacuation imminente de Kaboul, tombée aux mains des talibans, une Française a témoigné ce lundi pour LCI se disant "totalement effondrée" face à la situation.

"Je suis sur une base de l'armée française." Alors que de premiers Français doivent être évacués ce lundi 16 août au soir de Kaboul, tombée aux mains des talibans, Oriane Zerah compte parmi les ressortissants qui ont été transférés à l'aéroport en urgence. "J'ai été contactée hier après-midi par les autorités françaises pour me prévenir qu'on allait être évacués et qu'il fallait se rendre au plus vite à l'ambassade de France", a expliqué ce lundi à LCI la Française depuis l'aéroport militaire où elle a été conduite la veille.

"On a pris un hélicoptère parce que c'était impossible de prendre la route puis une voiture blindée", a-t-elle détaillé, soulignant que d'après les informations qui lui sont parvenues de journalistes ayant décidé de rester à Kaboul, "la ville est pour l'instant assez calme" et "il n'y a pas énormément de monde dans les rues".

"Le pays est abandonné par la communauté internationale"

"Je suis désolée, très très en colère aussi et je suis triste pour les gens que j'ai laissés à qui je n'ai pas pu dire au revoir et qui vont se trouver confrontés une nouvelle fois au chaos", a confié Oriane Zerah. "Je suis triste aussi pour les amis qui peuvent partir, mais qui ont tout laissé et qui doivent prendre des décisions plus que difficiles. (...) Toute leur vie tient dans une petite valise de dix kilos qu'on leur demande de transporter, tous leurs espoirs sont anéantis et leurs rêves brisés. Donc que ce soit les gens qui restent ou qui partent, c’est un désastre des deux côtés", a-t-elle détaillé.

"Pour être honnête, je pense que tous les gens qui ont passé du temps en Afghanistan et qui se sont attachés au pays sont totalement effondrés par la situation et en colère à cause de la façon dont ça s'est fait, de voir comme le pays est totalement abandonné par la communauté internationale", a-t-elle résumé. Et de lancer : "Je pourrais me mettre à pleurer, ça serait le meilleur moyen d'exprimer mon état d'esprit".

Lire aussi

"Les talibans vont apporter un semblant de paix" à la population, estime pour conclure la ressortissante française. "Après si vous me demandez mon avis personnel sur le fait qu'ils aient changé, je ne pense pas ; ils ont juste une meilleure communication et une légitimité qui leur a été offerte sur un plateau d'argent par les Américains", a-t-elle regretté.


ALG

Tout
TF1 Info