L'investiture de Donald Trump

Air France applique le décret anti-immigration de Trump : "On n'a pas le choix"

Anaïs Condomines
Publié le 29 janvier 2017 à 12h15, mis à jour le 30 janvier 2017 à 8h37
Air France applique le décret anti-immigration de Trump : "On n'a pas le choix"

Source : AFP

STOP DÉPART - Suite au décret de Donald Trump interdisant l'accès au sol américain aux ressortissants de sept pays musulmans, la compagnie Air France a refusé d'embarquer une quinzaine de passagers. "On n'a pas le choix" assure à LCI un porte-parole de la compagnie aérienne.

Près de vingt-quatre heures après sa mise en application, les conséquences du décret anti-immigration de Donald Trump se font aussi sentir en France. En effet, la compagnie Air France a d'ores et déjà refusé d'embarquer une quinzaine de personnes à destination des Etats-Unis, indique l'AFP ce dimanche. Le décret polémique, surnommé "muslim ban", prévoit d'interdire l'accès aux Etats-Unis aux ressortissants de sept pays musulmans, parmi lesquels l'Iran, l'Irak, la Syrie,la Lybie, la Somalie, le Yémen et le Soudan.

Une information confirmée auprès de LCI, ce dimanche matin, par un porte-parole de la compagnie aérienne, qui ajoute : "Nous appliquons les exigences reçues par les autorités américaines. Chaque compagnie aérienne, peu importe le pays d'arrivée, est obligée de se conformer aux exigences d'entrée du pays desservi. Ce n'est pas une situation propre à Air France : chaque compagnie est tenue de s'y conformer." Mais de préciser : "Chaque personne a été renvoyée dans son pays aux frais d'Air France."

Lire aussi

Un sursis adopté en urgence

Reste que le décret anti-immigration, qui a soulevé la colère de milliers d'Américains et provoqué des rassemblements spontanés devant les aéroports du pays, a été momentanément stoppé dans son élan par la décision d'une juge fédérale newyorkaise. Grâce à ce sursis adopté en urgence, les ressortissants des pays concernés par le décret qui bénéficient d'un visa valide sont pour l'heure à nouveau autorisés à fouler le sol américain. Mais la nouvelle - qui a pris effet cette nuit heure française -  ne semble pas encore être mise en application par la compagnie Air France. "Nous devons nous renseigner, nous ne pouvons pas vous dire si les personnes concernées sont encore bloquées à l'embarquement ce dimanche matin."

Toujours est-il que ce dimanche matin, une journaliste de Telerama a remarqué et partagé sur Twitter un panneau d'affichage Air France pour des vols en direction de l'aéroport JFK de New York, demandant à plusieurs passagers de se rendre au comptoir service client. Mais, contacté par LCI, la compagnie assure que ces personnes n'étaient pas concernées par le décret. "Elles étaient appelées au comptoir pour des raisons commerciales", ajoute-t-on. 

Décret anti-réfugiés : les manifestations se multiplient aux quatre coins des États-UnisSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible
Lire aussi
John Legend, Dev Patel ... Quand les stars d'Hollywood montent au créneau contre le décret anti-immigration de TrumpSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

Anaïs Condomines

Tout
TF1 Info