Google Maps, Waze et Apple Plans désactivent le suivi du trafic en temps réel à Gaza et en Israël

Publié le 24 octobre 2023 à 16h33

Source : JT 20h Semaine

Les deux géants américains ont retiré temporairement de leurs applications de navigation les fonctionnalités de suivi du trafic routier dans la région.
Un porte-parole de Google a expliqué que la décision a été prise "par considération pour la sécurité des communautés locales".

Coïncidence ou pas, alors qu'Israël prépare une possible offensive terrestre, Alphabet, la maison mère de Google, a retiré de ses applications Maps et Waze la fonction qui permet de suivre en temps réel le trafic routier dans la bande de Gaza et Israël. "Comme nous l'avons fait précédemment dans des situations de conflit et en réponse à l'évolution de la situation dans la région, nous avons temporairement désactivé la possibilité de voir les conditions de circulation en direct et les informations sur l'activité, par considération pour la sécurité des communautés locales", a déclaré un porte-parole à Bloomberg.

D’après une autre source citée par Bloomberg, Google aurait désactivé le trafic en direct pour se conformer à une demande des forces de défense israéliennes, sans doute parce que cette fonctionnalité pourrait révéler les mouvements de ses troupes et ainsi alerter le Hamas. Les utilisateurs peuvent toujours utiliser Maps et Waze pour obtenir des informations sur les itinéraires et les heures d'arrivée prévues qui "prennent en compte les conditions de circulation actuelles", précise le site d'information américain The Hill, qui cite une source en interne chez Google.

 

Ce n’est pas la première fois en effet qu’Alphabet désactive son service de suivi en temps réel du trafic routier, dans le contexte d’un conflit armé. En 2022, à la suite de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, le groupe américain avait retiré cette fonctionnalité, à la demande des autorités ukrainiennes et dans le but de protéger les civils, avait expliqué à l'époque un porte-parole. Selon le blog israélien GeekTime, un autre géant américain, Apple, aurait fait de même dans son application de cartographie Plans.


Matthieu DELACHARLERY

Tout
TF1 Info