Assaut du Capitole : Donald Trump au centre du "complot"

Assaut du Capitole : Steve Bannon, l’ex-conseiller de Donald Trump, prêt à témoigner devant le congrès

Léa Prati
Publié le 11 juillet 2022 à 9h42
JT Perso

Source : JT 20h WE

Steve Bannon, l'ex-conseiller de Donald Trump, a déclaré vouloir témoigner devant le comité chargé d'enquêter sur l'attaque du Capitole.
Durant plusieurs mois, il avait refusé de transmettre le moindre témoignage ou document.
Cette semaine, le comité se prépare à diffuser plusieurs révélations contre l'ancien président des Etats-Unis.

L'ancien allié de Donald Trump, Steve Bannon, a déclaré au comité de la Chambre des représentants chargée d'enquêter sur l'attaque du Capitole qu'il était désormais prêt à témoigner. Cette décision a été transmise aux membres de la commission, samedi 9 juillet, dans une lettre de son avocat. Cependant, "on ne sait pas à quel point Bannon a l’intention de coopérer”, selon le NY Times

Pendant plusieurs mois, il avait refusé de témoigner et de transmettre le moindre document, ce qui lui avait valu deux chefs d'accusation d'outrage au Congrès pour avoir résisté à l'assignation du comité. Il avait notamment brandi l'argument du privilège exécutif invoqué par Donald Trump. Ce privilège, simple principe non défini par la loi, protège la confidentialité des échanges entre le président et ses proches. Une défense douteuse selon la commission, puisque Steve Bannon n'était plus conseiller du président depuis 2017.

Ce revirement de situation fait suite au témoignage surprise, le 28 juin, de Cassidy Hutchinson, l'ex-assistante de Mark Meadows, le chef de cabinet du président lors des derniers mois de son administration, qui a fourni de nombreuses preuves de l'implication de Donald Trump dans les émeutes du Capitole. Depuis lors, le comité a vu un afflux de nouvelles informations et de conseils confidentiels.

Selon le représentant Jamie Raskin, D-Md., A, Steve Bannon "avait changé d'avis, et après avoir vu, vraisemblablement, toutes ces personnes se manifester, y compris Cassidy Hutchinson."

Des révélations frappantes contre Donald Trump

Une audience de la commission - composée de sept démocrates et deux républicains - est prévue jeudi 14 juillet dans la soirée. Elle examinera la période de plus de trois heures pendant laquelle Donald Trump n'a pas agi alors qu'une foule de partisans a pris d'assaut le Capitole, le 6 janvier 2021. Ce sera la première audience aux heures de grande écoute depuis le 9 juin qui avait été vue par 20 millions de personnes.

Lire aussi

Le témoignage de Steve Bannon serait donc extrêmement précieux pour la Commission puisqu'elle s'apprête à diffuser certaines révélations frappantes cette semaine contre l'ex-président Donald Trump. "Je m’attends à ce que nous entendions parler de lui, et nous avons de nombreuses questions à lui poser", a déclaré la représentante démocrate Zoe Lofgren.


Léa Prati

Tout
TF1 Info