La police australienne a qualité, lundi soir, de "terroriste" l'attaque au couteau menée dans une église à Sydney.
Un adolescent de 15 ans, soupçonné d'être l'auteur de l'attaque, a été arrêté un peu plus tôt.
Quatre personnes ont été blessées.

Un "acte terroriste". C'est ainsi que la police a qualifié, lundi 15 avril au soir, l'attaque au couteau menée dans la journée par un adolescent dans une église de Sydney, en Australie. Cette attaque est considérée comme un acte d'"extrémisme" religieux, a-t-elle ajouté, précisant que le suspect est "connu de la police" mais ne figure dans aucun fichier antiterroriste. "A ce stade, il semble qu'il s'agisse d'un acte individuel", ont par ailleurs indiqué les renseignements, précisant que "rien n'indique que quelqu'un d'autre soit impliqué, mais l'enquête reste ouverte".

Le jeune homme âgé de 16 ans, interpellé peu après les faits, est soupçonné d'avoir blessé quatre personnes dans un lieu de culte de la communauté assyrienne, dont le prêtre de la paroisse, un évêque de cette communauté chrétienne d'Orient. Les jours des quatre victimes ne sont pas en danger, ont indiqué les autorités. 

Blessés légers

Le suspect est lui soigné pour des blessures à la main et a été conduit dans un endroit sûr, l'attaque ayant provoqué la fureur parmi les fidèles, a affirmé Andrew Holland, un haut responsable de la police de l'État de la Nouvelle-Galles du Sud. Selon une retransmission en direct du service religieux, un jeune homme habillé de noir s'est approché de l'autel, a levé le bras droit et a frappé l'évêque Mar Mari Emmanuel avec un couteau, provoquant la panique et des cris parmi les fidèles. Un certain nombre de personnes se sont précipitées pour apporter leur aide, selon les images, et maîtriser l'assaillant. 

Cette attaque au couteau est survenue quelques jours après celle menée samedi dans un centre commercial, et qui a fait six morts et plusieurs blessés, déjà à Sydney. Dans ce drame toutefois, les autorités ont écarté le motif terroriste, les faits étant attribués à un homme de 40 ans atteint d'une maladie mentale, selon la police australienne.


La rédaction de TF1info avec AFP

Tout
TF1 Info