ROYAUME-UNI - Un homme de 26 ans a été arrêté vendredi soir près avoir attaqué des policiers près de la résidence de la reine Elizabeth II. Ce dimanche, la police annonce qu'un homme de 30 ans, "soupçonné d'être impliqué dans la planification, la préparation ou l'instigation d'un acte de terrorisme", a été arrêté dans la matinée dans le cadre de l'enquête.

Un homme âgé de 26 ans a été arrêté en possession d'une arme blanche vendredi vers 20h30 sur le Mall devant le palais de Buckingham. Trois policiers ont été légèrement blessés lors de l'intervention, deux d'entre eux étant brièvement conduits à l'hôpital. La police, après avoir d'abord annoncé que l'homme avait été arrêté arrêté pour coups et blessures, a annoncé dans la nuit de vendredi à samedi qu'il était désormais détenu dans le cadre de la législation antiterroriste.

Une perquisition menée dans l'ouest de Londres

Le suspect, originaire de Luton, au nord de Londres "a crié à plusieurs reprises 'Allah akbar'" et "a été neutralisé avec du gaz incapacitant", avait indiqué samedi la police dans un communiqué. Elle y précisait qu'il avait tenté de se saisir "d'un sabre d'1,20 m posé sur le sol du siège passager" dans sa voiture.

"Les policiers de la direction du contre-terrorisme sont chargés de l'enquête et des perquisitions sont en cours dans la région de Luton", avait déclaré le commandant Dean Haydon, à la tête de la direction du contre-terrorisme. "Nous pensons que l'homme a agi seul et nous ne cherchons pas d'autres suspects à ce stade", avait-il ajouté, précisant qu'il "était normal que cela soit traité, pour l'heure, comme un acte terroriste".

Finalement, les forces de l'ordre ont interpellé dimanche matin un deuxième individu. Cet homme de 30 ans est "soupçonné d'être impliqué dans la planification, la préparation ou l'instigation d'un acte de terrorisme et il a été placé en garde à vue", a indiqué la police dans un communiqué. La police a précisé qu'une perquisition était en cours à une adresse dans l'ouest de Londres, dans le cadre de cette enquête. Une prolongation de la garde à vue de l'assaillant de 26 ans arrêté vendredi soir d a par ailleurs été autorisée jusqu'au vendredi 1er septembre.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info