Australie : les deux touristes français victimes de la terrible méduse Irukandji ?

Inès El laboudy avec AFP
Publié le 17 novembre 2016 à 16h24, mis à jour le 17 novembre 2016 à 16h41
Australie : les deux touristes français victimes de la terrible méduse Irukandji ?
Source : AFP

SNORKELING - Les deux septuagénaires français morts en Australie ce mardi, alors qu’ils faisaient de la plongée avec masque et tuba, pourraient, selon un cardiologue local, avoir succombé à une piqûre de méduse.

Ce mardi, les autorités australiennes annonçaient la mort de deux touristes français septuagénaires, alors qu'ils effectuaient une sortie sous-marine du côté de la Grande Barrière de corail. C'est un maître-nageur, apercevant le corps d’un homme flottant dans l’eau, qui a lancé l'alerte. avec masque et tuba sur un site prisé de la Grande Barrière de corail, en Australie, ont annoncé les autorités australiennes. De son côté, la presse locale rapporte que l'homme et la femme se trouvaient près de Michaelmas Cay, une île de sable entourée de récifs, à une quarantaine de kilomètres au large de Cairns, dans l'Etat du Queensland. Ils participaient à une excursion marine organisée par le tour-opérateur "Passions du Paradis". 

Un troisième plongeur français aurait été pris en charge par les services médicaux, mais ses jours ne seraient pas en danger. "Passions du Paradis a présenté ses condoléances à la famille et aux amis des deux voyageurs français décédés", a déclaré Scotty Garden, porte-parole de la compagnie, dans un communiqué.

Des antécédents médicaux

La police du Queensland s'est refusée dans l'immédiat à spéculer sur les causes du décès, tout en indiquant qu'il s'agissait vraisemblablement d'un accident. Mais d'après un cardiologue interviewé par ABC, il pourrait s'agir d'une mauvaise rencontre avec une méduse. "C'est hautement probable qu'ils aient été piqué par Irukandji". Une méduse d'un mètre de diamètre découverte récemment, et dont la première capture remonte à 2013. Sa piqûre provoque a minima des douleurs au dos, au ventre et des nausées et, si elle n'est pas examinée en moins de 20 minutes, elle peut provoquer un arrêt cardiaque.

 "Ils avaient prévenu avant d'aller à l'eau qu'ils avaient des antécédents médicaux", a déclaré Col Mckenzie, porte-parole des services du tourisme du Queensland, qui a décrit les deux morts comme une "tragédie rare", ajoutant que Passions du Paradis était un tour-opérateur respecté. "Vous pouvez imaginer à quel point ils sont brisés", a-t-il précisé à ABC News.

"Il est évident que quelque chose d'horrible s'est produit. Ils étaient à l'eau avec un moniteur", a assuré le colonel, précisant que l’hélicoptère de sauvetage basé à Cairns n’était pas disponible au moment de l’accident. "J'ignore ce qui s'est passé. Nous essayons de comprendre." Une équipe d'enquêteurs de la police du Queensland a été dépêchée sur le lieu des décès.

Après 18h passées à la dérive, cet Australien est enfin sauvé de la noyadeSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

Inès El laboudy avec AFP

Tout
TF1 Info