Tensions USA-Russie, sur un air de guerre froide ?

Avant les élections de mi-mandat, la Russie accusée à nouveau d'ingérence politique par les renseignements américains

La rédaction de LCI
Publié le 2 août 2018 à 21h46
Avant les élections de mi-mandat, la Russie accusée à nouveau d'ingérence politique par les renseignements américains

Source : BRENDAN SMIALOWSKI / AFP

L'essentiel

GUERRE FROIDE - Les autorités américaines ont accusé ce jeudi la Russie d’interférer dans le processus électoral américain et de s'immiscer dans le débat politique alors que les élections de mi-mandat se profilent. "C'est une menace que nous devons prendre très au sérieux", a prévenu le patron du FBI, Christopher Wray.

Les directeurs du FBI et du Renseignement national, Christopher Wray et Dan Coats, sont catégoriques. La Russie tente de s’interférer une nouvelle fois dans le processus électoral américain, à quelques mois des élections de mi-mandat. "Nous continuons d'observer une campagne envahissante de messages menée par la Russie pour affaiblir et diviser les Etats-Unis", a lancé ce jeudi Dan Coats lors d'une réunion d'information oraganisée à la Maison Blanche avec les autres dirigeants de la communauté du renseignement. 

"Nous allons continuer à surveiller et à mettre en garde contre ces tentatives", a-t-il fait savoir, précisant que les initiatives russes en 2018 ne visent pas un parti en particulier. Selon lui, ces initiatives sont le fait du Kremlin et d'autres Russes qui avaient déjà tenté de modifier le cours des scrutins de 2016. De son point de vue, les efforts engagés cette année ne semblent cependant pas être aussi importants qu'il y a deux ans.

"C'est une menace que nous devons prendre très au sérieux", a de son côté déclaré Christopher Wray, le patron du FBI, également présent à cette réunion. Ce dernier a d’ailleurs annoncé l’ouverture d’une enquête pour ingérence électorale. Ce n’est évidemment pas la première fois que le pays dirigé par Vladimir Poutine est pointée du doigt par des responsables du renseignement américain. 

Ingérence russie : la volte-face de Donald TrumpSource : JT 20h Semaine
JT Perso

Si Donald Trump a longtemps refusé d'admettre l’ingérence de la Russie lors de la dernière campagne présidentielle, il a récemment consenti à reconnaître les conclusions de la communauté américaine du renseignement.