Quatre personnes sont décédées dans l'effondrement jeudi soir d'un bar-restaurant situé sur le front de mer de Palma de Majorque, aux Baléares.
Seize autres ont été blessés, dont huit sont toujours hospitalisées.

Un drame alors que la fête battait son plein. L'effondrement jeudi soir d'un bar-restaurant situé à Palma de Majorque a fait quatre morts dans le très touristique archipel espagnol des Baléares, où la saison bat déjà son plein. "Les victimes sont deux Allemandes de 20 et 30 ans, une employée espagnole de 23 ans et un Sénégalais de 44 ans", a indiqué vendredi à l'AFP un porte-parole de la police. Les deux jeunes Allemandes étaient en vacances sur l'île tandis que l'employée espagnole du bar-restaurant et le Sénégalais résidaient dans l'île. Ce dernier  avait fait beaucoup parler de lui dans les médias locaux en 2017 pour avoir sauvé un baigneur de la noyade. 

Sur les seize blessés dans cet accident, huit, de nationalité néerlandaise, sont toujours hospitalisés, a déclaré pour sa part le maire de Palma, Antonio Jiménez. "Ils sont hors de danger", a-t-il assuré. Une minute de silence a été observée dans la ville à 10H ce vendredi.

Un excès de poids à l'origine du drame ?

Les autorités cherchaient vendredi à déterminer les causes de l'accident. Selon elles, le drame pourrait avoir été provoqué par un excès de poids ayant fait céder la terrasse du Medusa Beach Club, qui venait de faire l'objet de travaux. "Ce que nous savons avec certitude, c'est que le premier étage s'est effondré et a fait s'effondrer le sol" du rez-de chaussée sur le sous-sol, a expliqué Eder García. "Tout laisse à penser" que l'effondrement est lié à "l'ancienneté de la structure et à l'excès de poids", a-t-il poursuivi.

Cet édifice de trois niveaux, situé sur le front de mer dans la zone touristique de Playa de Palma, comprenait un bar-restaurant au premier étage et au rez-de-chaussée, le Medusa Beach Club, et un bar en sous-sol, le CocoRico. L'endroit était très fréquenté au moment du drame, alors que la saison touristique commence déjà à battre son plein aux Baléares, un archipel comprenant aussi les îles d'Ibiza, de Minorque et de Formentera.

La plupart des victimes retrouvées dans le bar du sous-sol

Dans un message publié mercredi sur les réseaux sociaux, soit à la veille du drame, le Medusa Beach Club avait fait la promotion de son "nouveau rooftop".

De crainte que d'autres victimes aient pu rester coincées, les pompiers ont cherché une partie de la nuit sous les décombres, avant de mettre fin aux recherches. Selon Eder García, chef des pompiers de Palma, la majeure partie des victimes ont été retrouvées dans le bar du sous-sol.

En 2009, l'effondrement d'un immeuble de trois étages à Palma de Majorque avait fait sept morts, dont deux Allemands et trois Colombiens.

Les îles Baléares, situées dans la mer Méditerranée et connues pour leurs eaux cristallines et leurs plages, sont la deuxième région la plus touristique d'Espagne après la Catalogne. En 2023, elles ont accueilli plus de 14 millions de touristes étrangers, selon les chiffres officiels. L'archipel est particulièrement prisé des touristes allemands, britanniques et néerlandais. 


La rédaction de TF1info avec AFP

Tout
TF1 Info