États-Unis : Joe Biden signe le texte relevant le plafond de la dette

LCI avec AFP
Publié le 15 octobre 2021 à 6h46
Joe Biden pendant un sommet réunissant les dirigeants du "Quad" le 24 septembre 2021.

Joe Biden pendant un sommet réunissant les dirigeants du "Quad" le 24 septembre 2021.

Source : POOL / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

ÉCONOMIE - Le président américain Joe Biden a signé jeudi 14 octobre un texte permettant de relever le plafond de la dette des États-Unis, évitant un défaut de paiement aux conséquences catastrophiques.

Le président Joe Biden a promulgué jeudi le texte relevant le plafond de la dette des Etats-Unis jusqu'en décembre, a annoncé la Maison Blanche jeudi 14 octobre. Cela permet d'éloigner la perspective d'un défaut de paiement aux conséquences catastrophiques pour la méga-puissance et le reste du monde.

Le Congrès avait accepté mardi de relever temporairement la limite d'endettement des Etats-Unis de 480 milliards de dollars, grâce au seul soutien des élus démocrates à la Chambre des représentants, sur fond d'un intense bras de fer avec les républicains. Sans l'adoption de cette mesure, le pays aurait pu se retrouver en cessation de paiement dès le 18 octobre, avait mis en garde le Trésor.

Une bataille repoussée à début décembre

Ce relèvement du plafond de la dette "devrait être suffisant pour permettre au gouvernement fédéral de continuer à remplir pleinement ses engagements jusqu'à début décembre", a assuré la Maison Blanche dans un communiqué. Le texte approuvé ne fait néanmoins que repousser jusqu'à fin novembre une bataille parlementaire qui s'annonce épique sur les finances des Etats-Unis.

Lire aussi

Ce bras de fer au Congrès s'annonce d'autant plus tendu qu'il se fera en même temps que les négociations pour approuver un nouveau budget avant le 3 décembre. Si les parlementaires ne se mettent pas d'accord avant cette date, les financements de l'Etat fédéral seront soudainement coupés (ce qui est surnommé "shutdown"), poussant des centaines de milliers d'employés au chômage technique. 


LCI avec AFP

Tout
TF1 Info