Meurtres en Amazonie : les restes du journaliste Dom Phillips formellement identifiés

LC. avec l'AFP
Publié le 17 juin 2022 à 23h10
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Les restes humains retrouvés en Amazonie sont bien ceux du journaliste britannique Dom Phillips, a annoncé ce vendredi la Police fédérale.
Ce dernier était disparu depuis le 5 juin en compagnie de l'expert brésilien Bruno Pereira.

L'expertise a tranché. Les restes humains retrouvés en Amazonie sont bien ceux du journaliste britannique Dom Phillips, a annoncé, ce vendredi 17 juin, la Police fédérale en charge de l'enquête. Ce dernier était porté disparu depuis le 5 juin, après une expédition dans la Vallée de Javari, en compagnie de l'expert brésilien Bruno Pereira. Les restes du reporter avaient été retrouvés mercredi à l'endroit indiqué par l'un des deux suspects arrêtés qui avait avoué avoir enterré les corps.

Un commanditaire ?

Ce vendredi, "cette confirmation a été possible grâce à un examen odontologique" des prélèvements qui ont été analysés dans un laboratoire à Brasilia, précise la police dans un communiqué. Mais "les travaux d’identification complète se poursuivent, pour mieux comprendre la cause de la mort, la dynamique du crime et la dissimulation des cadavres", a-t-elle ajouté.

Plus tôt dans la journée, les policiers avaient indiqué qu'ils ne suspectaient pas l'acte d'un commanditaire dans cette affaire. Pour eux, tout porte à croire "que les tueurs ont agi seuls, sans une organisation criminelle à l'origine des meurtres". L'Union des peuples indigènes de la Vallée de Javari, dont des membres ont activement participé aux recherches, a aussitôt réfuté la version des forces de l'ordre, pointant plutôt la responsabilité "d'un groupe organisé".

Lire aussi

Les États-Unis, par la voix de la porte-parole de la diplomatie, ont exhorté, ce vendredi, à ce que les responsabilités soient établies dans le double meurtre, saluant par la même occasion les défenseurs de la forêt tropicale.


LC. avec l'AFP

Tout
TF1 Info