La présidence Donald Trump

Brexit : Donald Trump a suggéré à Theresa May d'attaquer l'Union européenne en justice

La rédaction de LCI
Publié le 15 juillet 2018 à 15h21
Brexit : Donald Trump a suggéré à Theresa May d'attaquer l'Union européenne en justice

Source : Stefan Rousseau / POOL / AFP

CONSEIL "D'AMI" - La Première ministre britannique a révélé dimanche que le président américain lui suggérait de poursuivre l'UE en justice pour mener à bien le Brexit. L'intéressée rétorque qu'elle préfère la négociation. La visite de Donald Trump, qui s'est achevée ce week-end, a été mouvementée.

Les bons conseils du docteur Trump. La Première ministre britannique Theresa May a révélé dimanche, lors de son passage dans l'émission The Anrew Marr Schow sur la BBC, que le président américain lui avait suggéré de poursuivre l'Union européenne en justice afin de solder le Brexit. 

"Il m'a dit que je devrais poursuivre l'UE en justice", a indiqué la dirigeante. "Poursuivre l'UE. Ne pas aller dans les négociations, mais les poursuivre en justice", a-t-elle répété. Avant de rétorquer  : "Mais en fait, non, on va négocier". 

Lire aussi
Donald Trump au Royaume-Uni : ce qu'il reproche au Brexit et à l'Union européenneSource : JT 20h Semaine
JT Perso

Vives tensions

Ces propos éclairent un peu plus sur les tensions qui ont marqué la visite du président américain au Royaume Uni. Donald Trump avait fortement critiqué la gestion du Brexit par Theresa May, affirmant qu'il aurait procédé "très différemment", avant d'adoucir son propos vendredi, sur fond de manifestations hostiles à sa visite. Il avait notamment indiqué avoir suggéré une méthode pour mener à bien le Brexit, mais que la Première ministre l'avait "peut-être jugée trop brutale". 

"J'ai dit à Theresa May comment le faire, mais elle n'était pas d'accord", avait-il raconté au Sun. "Peut-être qu'un jour elle le fera. S'ils ne font pas un accord [de sortie de l'UE], elle peut faire ce que je lui ai suggéré, mais ce n'est pas une chose facile."

Donald Trump lui a toutefois conseillé, dans l'immédiat, de "ne pas abandonner les négociations" sans quoi la dirigeante britannique se trouverait "coincée". Theresa May a répété sa volonté de trouver "le meilleur accord possible" avec l'UE d'ici la sortie prévue, le 29 mars 2019. Le gouvernement britannique a publié jeudi son "Livre Blanc" détaillant ses propositions sur la future relation entre l'UE et le Royaume-Uni après le Brexit, et son souhait de maintenir des relations étroites avec le bloc des 27, au grand dam des partisans d'un Brexit sans concession.


La rédaction de LCI

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info