Pensionnats autochtones au Canada : le pape François reconnaît un "génocide"

TM avec AFP
Publié le 30 juillet 2022 à 10h25
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Le pape a qualifié samedi de "génocide" le drame des enfants amérindiens placés de force dans des pensionnats tenus par l'Eglise catholique.
Une déclaration à l'issue d'un "pèlerinage pénitentiel" au Canada au cours duquel il avait plusieurs fois demandé pardon.

Un pas de plus en direction des victimes amérindiennes. Au retour d'un voyage au Canada au cours duquel il a demandé "pardon" à plusieurs reprises pour le drame des pensionnats pour autochtones, le pape a reconnu samedi qu'il s'agissait d'un "génocide"

"Je n'ai pas prononcé le mot [durant le voyage] parce que cela ne m'est pas venu à l'esprit, mais j'ai décrit le génocide. Et j'ai présenté mes excuses, demandé pardon pour ce processus qui est un génocide", a déclaré le pape lors d'une conférence de presse dans l'avion le ramenant à Rome, lors de laquelle il a aussi ouvert à la porte à la possibilité d'une démission.

Au cours de ce "pèlerinage pénitentiel", le souverain pontife avait dit sa "honte et son indignation" face aux "grandes souffrances" subies par les victimes des pensionnats

Lire aussi

Entre la fin du XIXe siècle et les années 1990, quelque 150.000 Inuits, métis ou membres des Premières Nations ont été enrôlés de force dans plus de 130 de ces institutions, coupés de leur famille, de leur langue et de leur culture. Nombre d'entre eux ont subi des abus physiques ou sexuels, et des milliers n'en sont jamais revenus, victimes de maladie, de malnutrition ou de négligence.


TM avec AFP

Tout
TF1 Info