Incendies en Grèce : de Rhodes à Corfou, le point sur la situation

par Sarah BOUMGHAR
Publié le 24 juillet 2023 à 10h32, mis à jour le 24 juillet 2023 à 11h38

Source : JT 20h WE

Le pays est frappé par une canicule exceptionnelle qui, combinée à des vents forts, favorise les départs de feux.
De nombreux incendies se sont déclarés depuis la semaine dernière, dont certains sont particulièrement dévastateurs.
30.000 personnes ont été contraintes d'évacuer l'île de Rhodes ce week-end, lors de la plus grande opération d'évacuation jamais réalisée dans le pays.

Cauchemar en Grèce. De Rhodes à Corfou, en passant par Eubée, le pays est en proie à de violents incendies qui ravagent ses forêts depuis la semaine dernière. Combinée à des vents violents, la canicule exceptionnelle qui accable le pays favorise les départs de feux. La "légère baisse" des températures prévue ce lundi n'offrira qu'un court répit, puisqu'une nouvelle vague de chaleur est annoncée pour mardi, selon la météo nationale.

À Rhodes, les touristes fuient

Sur l'île de Rhodes, en mer Égée, plus de 266 pompiers, épaulés par deux hélicoptères et deux bombardiers d'eau, s'efforcent de circonscrire le feu dans le sud et l'ouest de l'île. Face à la progression du sinistre, le pays a organisé ce week-end "la plus grande opération d'évacuation jamais réalisée en Grèce" : 30.000 personnes ont été contraintes de fuir les flammes. Parmi elles, des touristes, qui, en période estivale, sont très nombreux sur l'île. Des centaines d'entre eux, en particulier britanniques, allemands ou français, patientaient dimanche soir à l'aéroport international de Rhodes, en quête d'un vol pour rentrer chez eux, tandis que plusieurs compagnies aériennes ont suspendu leurs vols vers l'île.

2500 personnes évacuées à Corfou

Quatre autres feux se sont déclarés ce week-end dernier, dont un sur l'île de Corfou dimanche. Près de 2500 personnes ont été évacuées préventivement dans la nuit de dimanche à lundi, alors qu'un incendie fait rage dans le nord de cette île grecque située en mer Ionienne, selon Yannis Artopios, porte-parole des pompiers. Habitants et touristes, nombreux à cette période de l'année, ont été prévenus via un message d'alerte envoyé sur leurs téléphones. Quelque "62 pompiers épaulés par deux hélicoptères et deux bombardiers d'eau" y opèrent ce lundi, selon le service des sapeurs-pompiers. Jusqu'ici, aucun hôtel et aucune maison n'ont été détruits.

D'autres foyers sur l'île d'Eubée, à Aigio et Karystos

Des foyers d'incendies sont également actifs à Aigio, dans le nord du Péloponnèse, à Karystos dans le sud de l'île d'Eubée et en Béotie, département dans le nord d'Athènes. De nombreuses régions du pays demeurent lundi "en alerte rouge", c'est-à-dire en "danger extrême" face aux feux de forêt, selon les autorités. Toutefois, "aucune localité dans la nuit de dimanche à lundi n'était menacée par les flammes", assure une responsable du bureau de presse des sapeurs-pompiers.

En période estivale, la Grèce connaît régulièrement de violents incendies. En 2021, trois personnes sont mortes et des milliers d'hectares ont brûlé. Le pays faisait alors face, comme cette année, à une vague de chaleur où les températures ont dépassé les 40 degrés. 


Sarah BOUMGHAR

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info